L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une manifestation des agents publics pour dénoncer les conditions sur l’île

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Ce lundi matin, à l’appel de l’intersyndicale aux agents publics, environ 300 personnes se sont mobilisées à Mamoudzou pour dénoncer les conditions de travail et de vie sur l’île. Après s’est réuni sur la place de la République, le cortège s’est rendu devant la préfecture.

une-manifestation-des-agents-publics-pour-denoncer-les-conditions-sur-lile
Aux alentours de 10h, les manifestants ont formé un cortège pour se rendre devant la préfecture en traversant le chef-lieu.

Les syndicats CFE-CFC, CFTC, Sgen-CFDT, Unsa, FSU-Mayotte, Sud Solidaires, UD-FO et UI-CFDT ont appelé les agents publics à la grève illimitée dès ce lundi 9 octobre. C’est dans le cadre de cet appel, qu’une manifestation s’est tenue ce lundi matin sur la place de la République à Mamoudzou. Face aux difficultés rencontrées dans les services publics, ce rassemblement avait pour but de dénoncer les conditions de vie et de travail, le phénomène d’insécurité et la cherté de la vie. Dans un premier temps, réunis sur la place de la République, les 300 manifestants ont formé un cortège pour se rendre en direction de la préfecture, bloquant la circulation pendant plusieurs minutes.

Lutter contre l’insécurité

Les revendications de l’intersyndicale portent sur trois points qui « concernent la responsabilité directement de l’État », informe Anli Rigotard, responsable organisation CFDT Santé – sociaux. Abordant le point sur l’insécurité, ce dernier a rappelé au micro que « ça touche tout le monde » et que « quand on n’est pas traumatisé physiquement, on l’est moralement ». C’est face à cette insécurité, que les syndicats exigent une meilleure protection des agents sur les lieux de travail et la sécurisation des trajets pour s’y rendre.

Vers une meilleure attractivité

L’attractivité, qui doit « être réfléchie pour ceux qui habitent sur le territoire » est également dans la ligne de mire de cette grève. « On veut de l’indexation ! », était-il possible d’entendre au cours de la manifestation. « Il faut une hausse de l’indexation, car les services publics se dégradent et au final, personne ne viendra plus. Il doit y avoir une hausse qui doit être importante pour relancer l’attractivité de l’île », lance au micro Henri Nouri, co-secrétaire départemental de la FSU Mayotte. C’est pourquoi, afin de favoriser l’attractivité du territoire et la stabilisation des agents du publics sur le territoire, les syndicats revendiquent une augmentation du taux d’indexation des salaires.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre

Un bateau de particuliers a repêché Fabien Trifol dans le lagon, à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre, vers 17h, ce lundi....

[Mis à jour] Disparition inquiétante de Fabien Trifol, directeur Aménagement à la Cadema

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre Ce dimanche, vers 16h30, Fabien Trifol a quitté son domicile de...

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille...

Boulevard urbain : Cap vers une validation du plan de financement

Examen de passage réussi devant la Commission nationale du débat public (CNDP) à Paris. Le Département de Mayotte a reçu le feu vert il...

TME 2024 : Catégorie Jeune entreprise

Dernières pousses de l’économie mahoraise, les cinq nommés de notre catégorie Jeune entreprise montrent déjà toutes les qualités pour bien s’implanter dans le paysage...