Social : Environ 250 instituteurs dans les rues ce matin

Social : Environ 250 instituteurs dans les rues ce matin

Environ 250 instituteurs, à l'appel du SNUipp (syndicat des enseignants du 1er degré), sont partis du vice-rectorat ce matin pour défiler dans les rues de Mamoudzou. Ils ont bloqué quelques minutes le rond-point du Commandant Passot, avant de se diriger vers le conseil départemental pour tenir une assemblée générale dans l'hémicycle Younoussa Bamana. En parallèle, les grévistes continuent de bloquer les écoles (Plus de 80 écoles primaires ou maternelles sont aujourd'hui bloquées sur un total de 180, empêchant 25 000 à 30 000 élèves de se rendre à l'école). "Notre mobilisation doit se poursuivre jusqu'au 5 décembre", a lancé ce matin Rivo, secrétaire départemental du SNUipp. Ce jour-là, le ministère de la Fonction Publique a prévu de rencontrer les fédérations nationales pour examiner trois points: les décrets de reprise d’ancienneté, les mesures en cours pour relancer l'attractivité du territoire, et les retours sur les situations individuelles transmises par le préfet de Mayotte. Rappelons que dans le volet attractivité du territoire, le SNUipp demande que le gouvernement fixe la date de la réunion de revoyure qui décidera de la réévaluation du taux d’indexation des salaires, et que le ministère de l'Education Nationale transforme tout le département en REP+ (les REP+ désignent les quartiers ou les secteurs isolés connaissant les plus grandes concentrations de difficultés sociales ayant des incidences fortes sur la réussite scolaire).

Abonnement Mayotte Hebdo