asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Pas d’absence spéciale Maoulide pour les policiers mahorais

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Chaque année, une souplesse administrative permet aux fonctionnaires de la direction territoriale de la police nationale (DTPN) de Mayotte de prendre un jour d’absence afin de fêter le Maoulide, sans qu’il soit décompté. Ce ne sera pas le cas, cette année, à cause des contraintes de service, dont la visite du ministre Philippe Vigier.

C’est une note de service qui n’a pas plu au sein du commissariat. Ce lundi, les policiers ont appris que le jour d’absence lors de ce jeudi, jour de la fête du Maoulide, « sera décompté sur Géopol au titre des autorisations d’absence ». En clair, un agent peut s’absenter certes, mais il doit poser un jour de congé. Cette décision provoque la la colère de l’intersyndicale Alliance Police/Unité SGP/Unsa qui y voit « un abus de pouvoir » allant à l’encontre des traditions religieuses et culturelles locales.

Des besoins avec la visite ministérielle

Interrogé, le commissaire Laurent Simonin justifie cette note par l’activité du service, notamment les affrontements récurrents entre jeunes de Cavani/Doujani et ceux de Mandzarsoa et la visite mahoraise pendant deux jours de Philippe Vigier, le ministre délégué aux Outre-mer, qui mobilisent ses effectifs.

Il rappelle que dans les textes, cette autorisation d’absence sans décompte n’existe pas pour cette journée. Elle était donnée par habitude. D’ailleurs, le directeur de la police nationale estime qu’il aurait pu accorder cette autorisation d’absence spéciale s’il n’y avait pas eu de visite ministérielle.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...