Hommage | Le sénateur Adrien Giraud rejoint le « panthéon mahorais »

Hommage | Le sénateur Adrien Giraud rejoint le « panthéon mahorais »

Les hommages se multiplient depuis le décès jeudi soir à l’âge de 81 ans de l’ancien sénateur de Mayotte Adrien Giraud. Il a su « se dresser, résister et mobiliser pour maintenir, avec succès, notre liberté collective », déclare notamment le député Mansour Kamardine.

L’ancien sénateur de Mayotte Adrien Giraud est décédé jeudi soir au centre hospitalier de Mayotte à l’âge de 81 ans. Membre du groupe Union centriste au Sénat, il était directeur de société hôtelière de profession. Il avait été secrétaire de la commission des Affaires sociales durant son mandat de sénateur. Il avait également présidé le MDM (Mouvement pour le développement de Mayotte). 

Depuis l’annonce de son décès, les hommages se multiplient dans le 101ème département. « Mayotte perd (...) un de ses enfants terribles qui, lorsque tout semblait compromis, a su, avec quelques autres, se dresser, résister et mobiliser pour maintenir, avec succès, notre liberté collective. Il fait partie du panthéon mahorais des défenseurs résolus de Mayotte française et de la départementalisation », déclare le député du parti Les Républicains Mansour Kamardine, par voie de communiqué. « Il aura montré le chemin aux nouvelles générations », souligne également le parlementaire sur son compte Twitter.

Un héros pour le maire d’Acoua

Ahmed Darouechi, le maire d’Acoua, « au nom de l’ensemble des élus et de toute la population de sa commune, présente ses condoléances les plus attristées à la famille du sénateur Adrien Giraud qui a, pendant douze années, exercé les fonctions de conseiller général d’Acoua. Le souvenir indélébile de ses services exceptionnels rendus au canton d’Acoua et à Mayotte toute entière restera à jamais gravé dans la mémoire de tous les Mahorais. Qu’il repose à jamais en paix avec tous les autres héros de notre département », rend hommage l’élu.

Le Conseil économique social et environnemental de Mayotte (Cesem) salue de son côté un « homme de dialogue, militant de la première heure pour l’accès de Mayotte au statut du Département au sein de la République française (…) Le Cesem tient à saluer sa mémoire et sa disponibilité pour le combat de Mayotte Département et en faveur du développement du territoire. »

« C’est avec beaucoup de regret que la ville de Mamoudzou a appris le décès de Monsieur Adrien Giraud, un grand Homme, qui a œuvré pour le combat de +Mayotte Française+ », met de son côté en exergue le maire de Mamoudzou, Mohamed Majani.

« Mayotte perd un grand homme qui unissait la capacité d'action et de réalisation. Adrien Giraud s’est engagé durant toute sa vie pour l’amélioration des conditions de vie des Mahoraises et des Mahorais », salue le président du Conseil départemental, Soibahadine Ibrahim Ramadani. « Par son courage et par sa détermination, il était un ardent défenseur de la départementalisation et de l’ancrage de Mayotte dans la République. » Le Département a mis en place des rotations gratuites de la barge pour les piétons, dimanche, afin que les Mahorais puissent participer aux cérémonies funéraires, qui ont eu lieu à l’église Saint-Michel de Dzaoudzi.

 

Abonnement Mayotte Hebdo