asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Les formations professionnelles ont désormais leur forum

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

A Mayotte, ce ne sont pas les candidats qui manquent, mais les qualifications. La cité des métiers a donc organisé son premier forum de la formation professionnelle, à la MJC de M’Gombani, ce jeudi.

Zafalda reste un peu à l’écart, encore intimidée. Cette habitante de Doujani s’est rendue ce jeudi matin, à la MJC de M’Gombani. Davantage que chercher un boulot, celle-ci voudrait trouver une formation en lien avec la garde d’enfants. Pour cette première, une quarantaine de structures ont répondu à l’invitation de la cité des métiers. « On a l’habitude d’organiser le forum des métiers. Il y a toujours du monde, mais le problème, c’est qu’il y a souvent un manque de qualifications », a constaté Abdou, conseillère d’insertion et coordinateur à la cité des métiers. Pour traiter le problème à la source, la cité des métiers a donc décidé d’organiser ce forum de la formation professionnelle. Des centaines de personnes, dont les plus jeunes sont en classe de troisième, y participent. Sur la forme d’entretiens, ils sont renseignés sur la durée, le coût et les opportunités de telle ou telle formation. La Caisse de sécurité sociale de Mayotte, le service militaire adapté (SMA) ou l’Institut de soins infirmiers sont, par exemple, présents pour expliquer ce qu’ils proposent. « Je voulais devenir infirmier, mais je ne sais plus trop. Ça a l’air difficile », constate Ibrahim, élève dans la classe de 3e Préparation des métiers au collège de Pamandzi.

Un accompagnement pour les entrepreneurs

En proposant aux structures de participer au forum, la cité des métiers leur permet de se faire connaître sur l’île. Elles sont multiples certes, mais ce sont souvent les mêmes qui sont proposées, regrette Abdou. Les cours d’alphabétisation, par exemple, sont sans cesse proposés. Le conseiller d’insertion mise davantage sur l’accompagnent des entrepreneurs. En effet, si beaucoup de monde à Mayotte espère un jour lancer son entreprise, les démarches administratives à effectuer peuvent facilement réfréner les envies.

« Il y a beaucoup de maçons qui sont venus pour savoir comment créer leurs entreprises », confirme le conseiller d’insertion. « On les oriente vers des structures d’accompagnement comme Oudjerebou. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...