Free Porn

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Des cocos et bacocos enchantés de leurs vacances à Zanzibar

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

L’île tanzanienne de Zanzibar était le lieu de vacances pour des grand-mères et de grands-pères de la commune de Mamoudzou. Émerveillés, ils sont revenus, ce mardi à la mi-journée, et ont été accueillis par leurs familles respectives.

Abdallah Zaïtouni, élue municipale de Mamoudzou, vice-présidente du CCAS (centre communal d’action sociale) et chef de la délégation de seniors revenus de huit jours de vacances en Tanzanie, croule sous les remerciements et les signes affectifs des 26 personnes âgées arrivées ce mardi à 12h30 à l’aéroport Marcel Henry de Pamandzi. Parmi eux, neuf grands-pères et treize grand-mères heureux du séjour qu’ils viennent de passer sur l’île de Zanzibar, du 28 février au 8 mars. « Un voyage qui s’est très bien passé hormis les escales à l’allée, mais surtout au retour, qui peut était éprouvant pour des personnes âgées », reconnaît la chef de délégation. Outre ces séniors, le groupe comprenait également des accompagnateurs, trois élus municipaux et trois agents de la commune de Mamoudzou. 

L’idée de ce voyage remonte à 2021 et est consécutif à un déplacement d’élus de la ville chef-lieu dans le département voisin de La Réunion, à Saint-Pierre. Après s’être imprégnés du traitement particulier réservé aux séniors de cette ville du sud réunionnais, le maire de Mamoudzou a planché avec ses collaborateurs et collègues sur un projet de même type dans l’une des îles de l’océan Indien (Réunion, Maurice, Madagascar). L’âge (60 ans et plus) et le lieu de résidence figuraient parmi les critères de sélection de ces 26 personnes provenant de différents villages et quartiers de la commune chef-lieu de Mayotte. Au fil des mois et des ans, l’idée a fait son chemin et le choix s’est porté sur Zanzibar, un territoire dont l’histoire et la culture sont liées à celle de Mayotte, regorgeant de similitudes diverses et variées avec notre population. 

Une nuit dans un hôtel de luxe

Pour les 26 personnes âgées concernées, ce voyage a été une occasion unique de découvrir brièvement le Kenya (durant une escale plus ou moins long à l’allée comme au retour), mais surtout l’île tanzanienne. Il leur a été permis de découvrir le cœur historique de la ville de Zanzibar où étaient gouvernées toutes les îles des Comores et l’Ouest malgache (avant la colonisation française), il y a quelques siècles. Ce déplacement leur a également donné l’opportunité de découvrir les origines de la danse tourab également pratiquée aux Comores et dans une moindre mesure à Mayotte. Ils ont aussi pu participer aux activités de l’association environnementale locale Tawa qui leur a permis de planter cinquante arbres. Le clou de ce déplacement aura sans doute été la nuit passée dans un hôtel cinq étoiles, prix initialement offert à deux cocos sorties vainqueurs d’un concours de miss l’année dernière. Un accueil chaleureux leur a également été réservé en milieu d’après-midi dans les locaux de l’hôtel de ville, avant qu’ils ne soient tous reconduits au sein de leurs familles respectives. 

Et déjà le CCAS de Mamoudzou a dans ces cartons le projet d’un autre voyage pour une autre équipe de seniors, avant la fin de l’année 2023, dans une autre île de la région (Madagascar, La Réunion ou Maurice). 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

Un couple agressé à Ongojou : l’homme a été placé en coma artificiel

Mayotte a été le théâtre de plusieurs agressions ce lundi. Un couple a été pris pour cible à Ongojou au niveau d’un barrage en...

Cinq ans de prison pour les jumeaux à la hache

 Jeudi dernier, le procès de frères jumeaux pour tentative de meurtre et complicité s’est ouvert devant la cour d’assises de Mayotte. En février 2021,...

Loi Mayotte : « Notre objectif réel n’est pas de nous contenter du minimum »

Co-rapporteuse des propositions du territoire, Maymounati Moussa Ahamadi a participé à la réunion du 17 mai, à l’Élysée. La conseillère départementale du canton de...

Foncier : Un nouveau délai qui peut intéresser les propriétaires en devenir

La loi du 9 avril entérine un changement capital pour la problématique foncière à Mayotte. Le délai de prescription, qui ouvre le droit aux...

Les élèves de Chiconi expliquent Mayotte sur les ondes nationales

Une vingtaine d’élèves du collège Ali-Halidi, à Chiconi, ont été invités par la radio Franceinfo afin d’enregistrer des interviews et des citations pour animer...