100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Décès de Faïd Souhaïli : Adieu cher collègue

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Journaliste pendant près de dix ans au sein de la Somapresse (Société mahoraise de presse), Faïd Souhaïli est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Il laisse derrière lui l’image d’un grand professionnel, qui aura marqué les esprits de ses différents employeurs et des habitants de Mayotte.

À la télévision, à la radio, sur Internet ou les réseaux sociaux, les hommages pleuvent après le décès de Faïd Souhaïli, 42 ans, survenu la nuit de samedi à dimanche. Du président du conseil départemental de Mayotte, Ben Issa Ousséni, qui, « sous le choc, salue une grande figure du journalisme mahorais et une personnalité talentueuse », au président du comité régional olympique et sportif (CROS) de Mayotte, Madi Vita pour qui « son œuvre pour la promotion et la valorisation du mouvement sportif mahorais, ces 17 dernières années, restera à jamais gravé dans nos mémoires », en passant par son employeur Hakim Ali Saïd, directeur de Mayotte La 1ère selon qui « même dans les moments où les résultats sportifs n’étaient pas les meilleurs, il savait écrire l’espoir et l’espérance qu’il y a dans cette belle jeunesse de Mayotte », son ancien employeur Laurent Canavate, directeur de la Somapresse qui  « perd un bon journaliste, un ami et un ancien collègue », ou encore l’écrivain Nassur Attoumani qui « propose qu’on rajoute son nom à celui de l’évènement dont il est à l’origine, c’est-à-dire, les trophées du sportif de l’année, cela serait ainsi une façon de lui rendre hommage chaque année ».

À l’initiative des Sportifs de l’année

Faïd Souhaïli entame sa carrière mahoraise de journaliste à la Somapresse en 2005. Il y occupe successivement les postes de journaliste rédacteur, rédacteur en chef des sports et rédacteur en chef du Mayotte Hebdo, avant de quitter le journal en 2014 et de tenter l’expérience de la création d’entreprises, toujours dans son domaine de prédilection. Aux côtés de deux autres journalistes et ex-collègues, il crée le 101 Mag.

Il intègre parallèlement l’équipe des journalistes de Mayotte La 1ère en tant que pigiste. Sa polyvalence et surtout son talent sont récompensés en février 2022, avec une titularisation au sein du groupe France Télévisions. Au cours de sa carrière, Faïd Souhaïli, passionné de sport, couvre principalement l’actualité sportive locale. Il est à l’initiative du magazine Mayotte Hebdo Sport et de l’élection le Sportif de l’année, tous deux créés en 2009 par la Somapresse.

Bouleversée par l’annonce de cette nouvelle, l’équipe de la Somapresse (Flash Infos et Mayotte Hebdo) partage sa douleur et présente ses sincères condoléances à la famille Souhaïli et tous ceux qui l’entourent.

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1013

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Le conseil départemental pris d’assaut par les travailleurs

Ce jeudi 29 septembre, l’appel national des syndicats à la grève a été entendu par près de 200 personnes, sur la place de la République,...

Logement : une aide à la pierre jusqu’à 100.000 euros pour près de 38 bénéficiaires

Mise en place par le Département, l’aide à la pierre vise à aider les familles ou personnes à faibles revenus à accéder à la...

Guet-apens de « Pilou » : L’auteur des coups de couteau condamné à quinze ans de prison

Le procès de la bande de Doujani, qui a agressé violemment un lycéen à l’intérieur d’un bus le 11 mai 2016, s’est terminé ce...

La laka de retour au premier plan, avec la course de pirogues traditionnelles de Mamoudzou

La mairie de Mamoudzou organise le dimanche 16 octobre la première course de pirogues traditionnelles sur le front de mer de la ville chef-lieu,...

Éric Dupond-Moretti veut créer une « task force » de magistrats

Outre un budget du ministère de la Justice en hausse de 170 millions d’euros, Éric Dupond-Moretti a annoncé plusieurs mesures, mardi 27 septembre, devant...