Free Porn

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Méduses : un dimanche piquant sur la plage de Trévani

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

Si l’été austral est l’occasion pour aller se baigner dans les eaux du lagon pour de nombreux habitants de l’île, c’est aussi celle de la rencontre avec les méduses. Et donc avec des piqûres et des douleurs, comme ça été le cas pour Maxime et sa famille.

Ce dimanche après-midi, cette famille profitait des joies d’une baignade sur une plage de Trévani. « Mon fils était dans l’eau, vraiment aux abords de la plage, lorsqu’il est sorti de l’eau en hurlant de douleur », explique Maxime. Son enfant de six ans venant de toucher un filament de méduse. « Il a réellement senti les filaments sur son bras », ajoute ce papa. Sur le coup et désarçonnés par les cris de douleur de son enfant, les parents ont mené des recherches sur internet afin de soulager sa douleur. « Après quelques minutes, nous avons trouvé une solution et nous avons désinfectés sa brûlure avec du désinfectant que nous avions sur nous », confie-t-il.

Cette famille n’était pas seule présente sur la plage et quelques instants plus tard, un deuxième enfant est sorti de l’eau en hurlant de douleur. D’après le père de famille, « cette petite fille s’était également faite piquée par une méduse. On voyait très bien la trace du filament autour de son bras », explique-t-il. Pour ces deux enfants, les brûlures étaient fortes, « c’était vraiment boursoufflé ».

Les méduses de plus en plus présentes

Depuis plusieurs dizaines d’années, une augmentation des méduses est remarquée. « Cette augmentation est liée à plusieurs facteurs », remarque le parc naturel marin de Mayotte. En premier lieu, cela s’explique par la présence marquée des humains en milieu côtier et de ce fait, « les rencontres entre les humains et les méduses augmentent », constate l’institution. Les records d’apparition des méduses peuvent aussi être expliqués par les variations climatiques, notamment les changements de température, la salinité de l’eau, les pluies, et l’upwelling (remontées d’eau). « La température semble être un élément important affectant les populations de méduses, en favorisant leur augmentation et donc aussi être sous influence saisonnière », ajoute le parc marin.

A Mayotte, « le « risque méduse » n’est pas encore prégnant », affirme le parc. Cependant, la population côtière augmentant au fil des années, « la dégradation des écosystèmes aquatiques s’accroît et les conditions environnementales deviennent de plus en plus favorables au développement des méduses », concède le parc, qui continue d’étudier le phénomène de très près.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

Le branle-bas de combat au centre hospitalier

Le service des urgences du centre hospitalier de Mayotte (CHM) tourne avec quatre médecins de jours et trois médecins de nuit, se défend la...

Omar : « C’est chez moi ici, je ne partirai pas »

Des tôles déformées, des cendres et des trous encore fumants sont les restes du chalet d’Omar. L’exploitation de l’agriculteur de M’tsapéré, ciblée régulièrement par...

Musique traditionnelle et électro s’accordent au festival Kayamba

La sixième édition du festival de musique traditionnelle et électronique se déroulera du vendredi 31 mai au samedi 1er juin. Deux dates pour deux...

Les jeunes du RSMA sensibilisés aux violences contre les femmes

Le régiment du service militaire adapté (RSMA) de Mayotte a reçu, ce mardi 28 mai, la cinquième édition de la journée de lutte contre...

« On va partir et voyager autour de l’Europe »

Le mois de l’Europe est célébré pendant tout le mois de mai, dans l’ensemble des États membres afin de rendre hommage à la date...