test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

« La e-santé c’est bien, mais avec un médecin, c’est mieux »

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

Le manque de médecins à Mayotte a peut-être trouvé son remède. C’est ce à quoi aspire lassociation Ensemble pour votre santé, en proposant un nouveau dispositif de téléconsultation accompagnée, qui tient dans un sac à dos.

Et si la télémédecine venait à bout du problème de pénurie de praticiens sur l’île ? C’est en tout cas une partie de solution qui est proposée par l’association Ensemble pour votre santé (EVPS), qui s’est donné pour but de développer la téléconsultation sur le territoire mahorais. Alors que depuis la pandémie de Covid-19, cette pratique est devenue courante, elle s’est aussi montrée efficace pour pallier au manque de médecin et aux longues périodes d’attente avant d’obtenir un rendez-vous. Mais comme le souligne le docteur Martine Eutrope, qui a créé l’association en 2019 : « La e-santé c’est bien, mais avec un médecin, c’est mieux ».

C’est pour assurer une meilleure prise en charge des patients que l’association vient de présenter le prototype d’un sac à dos qu’elle a conçu spécialement pour les téléconsultations. Sûrement une première en France. D’un poids de huit kilogrammes, le sac contient, entre autres, de quoi faire des électrocardiogrammes, un otoscope (ce qui permet de voir l’intérieur de l’oreille) et de quoi ausculter. Mais surtout, un ordinateur connecté qui permet d’avoir un médecin en direct. L’infirmière en visite à domicile, aidée d’un assistant de téléconsultation, peut donc être les mains du médecin, qui grâce à une bonne résolution d’écran et à un casque peut examiner le patient a distance. « De nombreux médecins de métropole de notre réseau sont disponibles pour assurer ces consultations, y compris des spécialistes », ajoute le docteur Eutrope.

« Ce sont les infirmières qui nous ont suggéré l’idée »

Ce projet, financé par l’Agence régionale de santé (ARS), a connu de multiples rebondissements. L’EVPS avait d’abord présenté ce dispositif sous forme de malle rigide à roulette, qui se trainait comme une valise. « Seulement, les infirmières nous ont fait remarqué que ce n’était pas pratique pour aller dans les bangas », souligne la médecin. Puis, l’année dernière, il a pris la forme d’une mallette, dont le modèle était basé sur les anciennes mallettes de médecin. Seulement, le personnel soignant avait peur de passer pour des transporteurs de fonds avec. « C’est pour cela qu’on avait émis des réserves, on a jugé que ça pouvait être dangereux », explique El Habib Ismael, vice-président de l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) Infirmiers Océan Indien.

« Cela va casser l’isolement »

« Ce sont les IDE (infirmiers diplômés d’État) qui nous ont suggéré l’idée du sac à dos », précise le docteur Martine Eutrope lors de sa présentation. Avec ce nouveau modèle, El Habib Ismael estime que les IDE sont prêts à se lancer dans les téléconsultations. « On s’occupe de personnes grabataires, qui n’ont pas vu de médecin depuis dix ans, cela va casser cet isolement et nous aider à être le relais entre le patient et le médecin », estime-t-il.

Ce dispositif s’ajoute aux stations fixes de téléconsultation avec examen clinique de l’association. Douze de ces sacs à dos ont été financés par l’ARS et sont en cours de fabrication. Ils devraient arriver d’ici novembre. D’une valeur de 10.000 à 15.000 euros, cet outil sera prêté gratuitement au personnel médical le désirant. « C’est un projet particulièrement innovant, cela va nous apporter et à nous, et au patient », conclut El Habib Ismael.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...