100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Notre baromètre des idées des candidats du deuxième tour à Mayotte

À lire également

Estelle Youssouffa : « Pour être audible à Paris, Mayotte doit parler d’une seule voix ! »

Connue pour son activisme social et ses « prises de bec » avec les autorités lors de certaines manifestations, y compris la visite officielle d’Emmanuel Macron...

Entretien avec Issa Abdou : la notion de « défense excusable »

Ancien vice-président du Conseil départemental de Mayotte dans la mandature 2015-2021, originaire de Gnambadao (commune de Bandrélé), Issa Issa Abdou est aussi de la...

Cris Kordjee se rallie à Théophane Narayanin

Elle n’ira donc pas jusqu’au bout de sa candidature. Contre toute attente, Cris Kordjee a choisi de former un tandem avec l’homme d’affaire réunionnais...

Le chef d’entreprise Théophane Narayanin confirme sa candidature à ses employés

Il avait commencé à tâter le terrain en décembre 2021 quand il était monté au créneau pour dénoncer le prix de l’eau. Théophane « Guito »...

Il ne reste que deux jours avant déterminer quels seront les députés de Mayotte de cette nouvelle législature. Des alliances (voir par ailleurs) se sont nouées et la campagne s’est intensifiée cette semaine. Mais qu’en est-il des programmes ? Pour éclairer les électeurs sur les idées des candidats, la rédaction a réalisé un baromètre sur sept questions importantes à Mayotte. Des avis subjectifs ? Sans doute, mais elles traduisent l’importance de chaque thème développé par les candidats.

Réduire la vie chère

C’est le thème privilégié par le chef d’entreprise Théophane « Guito » Narayanin. Le patron évoque souvent le prix de l’eau lors de ses interventions et les problématiques de vie chère amplifiées ces derniers temps par l’inflation. Les candidats partagent un point commun, ils demandent tous un alignement des droits sociaux des Mahorais sur la métropole.

barometre-idees-candidats-deuxieme-tour-mayotte

 

Développer les infrastructures

Hôpital, université, développement du port, projet gazier dans le canal du Mozambique, réseau d’eau potable… Les chantiers à venir ou promis ne manquent pas selon les candidats. Sur la piste longue de l’aéroport par exemple, un sujet remis souvent sur le tarmac, tous y sont favorables.

barometre-idees-candidats-deuxieme-tour-mayotte

 

Lutter contre l’immigration clandestine

Vue comme la candidate anti-immigration clandestine, Estelle Youssouffa aborde ce sujet fréquemment. Elle demande de renforts à la fois matériels et humains pour endiguer les flux migratoires. Ce que proposent également les deux candidats du sud. Théophane Narayanin aborde peu la question du contrôle, préférant celle de la coopération.

barometre-idees-candidats-deuxieme-tour-mayotte

 

Renforcer la coopération avec les Comores

Dans la lutte contre l’immigration, Estelle Youssouffa ne se montre pas favorable à une coopération avec les Comores. Elle dit même « refuser que Mayotte soit l’otage de la politique intérieure comorienne ». Si Issa Issa Abdou indique que la diplomatie a un rôle à jouer, son concurrent, Mansour Kamardine, est plus ferme sur le sujet. Théophane Narayanin privilégie une aide au développement d’infrastructures comoriennes, arguant que la santé et l’éducation poussent de nombreux Comoriens à prendre le bateau.

barometre-idees-candidats-deuxieme-tour-mayotte

 

Mettre fin à l’insécurité

Trois candidats font de l’insécurité un thème central de leurs campagnes en demandant plus de renforts et d’outils judiciaires. Ne préférant pas s’engager sur les moyens, Théophane Narayanin promeut l’insertion par le travail pour sortir les jeunes de la délinquance.

barometre-idees-candidats-deuxieme-tour-mayotte

 

Privilégier la formation

Mansour Kamardine, son rival Issa Issa Abdou et Théophane Narayanin encouragent le développement de formations sur l’île afin de répondre à la fois aux besoins économiques de l’île et à l’exode de jeunes Mahorais qui ne reviennent pas toujours une fois leurs diplômes en poche. Le deuxième par exemple est pour la création d’une faculté de médecine sur l’île, le département étant le moins bien doté de France.

barometre-idees-candidats-deuxieme-tour-mayotte

 

Préserver l’environnement

C’est le parent pauvre de la campagne des législatives. Le sujet de l’environnement a été relégué souvent au second plan par les candidats mahorais. C’est une habitude quand des sujets régaliens préoccupent d’abord les électeurs. Hormis des déclarations d’intention et quelques vagues idées lancées sur l’énergie solaire, peu de mesures ont été promises ces dernières semaines.

barometre-idees-candidats-deuxieme-tour-mayotte

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1007

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Des émeutes ont éclaté à Kawéni, ce mercredi

Des barrages enflammés ont compliqué le passage des véhicules par Kawéni, ce mercredi. En fin de matinée, une opération de la police aux frontières...

Inscription du « mawlida shenge » au patrimoine culturel immatériel, « une chance énorme »

Le 27 juin dernier, la direction générale des patrimoines et de l’architecture du ministère de la Culture a inscrit le « mawlida shenge » (une pratique...

L’intercommunalité de Petite-Terre incendiée, mercredi matin

Trois préfabriqués sont partis en fumée, tôt ce mercredi matin, sur le site principal de la communauté de communes de Petite-Terre. Situés près du...

Chiconi FM-TV arrive sur la TNT

Après neuf ans d’existence, l’association Chiconi FM monte d’un cran avec la création d’une chaîne de télévision émise sur la TNT. Elle se veut...

Des réfugiés campent sur la place publique à Mamoudzou pour montrer leur souffrance

Depuis le samedi 13 août, des réfugiés d’origine africaine campent sur la place Zakia Madi à Mamoudzou. Des hommes et des femmes accompagnés de...