test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Marine Le Pen remporte la bataille à Mayotte, Emmanuel Macron celle des reports de voix

À lire également

Élection présidentielle 2022 : quels projets de santé à l’heure de prendre le pouls démocratique ?

À l'aube de l'élection présidentielle des 10 et 24 avril prochains, Flash Infos et Mayotte Hebdo vous proposent chaque semaine un tour d'horizon des...

L’eldorado du vote enseignant

À l'aube de l'élection présidentielle des 10 et 24 avril prochains, Flash Infos et Mayotte Hebdo vous proposent chaque semaine un tour d'horizon des...

En campagne pour Valérie Pécresse, Éric Ciotti promet la fin du droit du sol à Mayotte

En visite dans le 101ème département du vendredi 11 au dimanche 13 mars, Éric Ciotti a pris part à une réunion publique à Bandrélé...

Présidentielles 2022 : Daniel Zaïdani et Thani Mohamed Soilihi défendent leurs candidats avant le second tour

A quatre jours du deuxième tour de l’élection présidentielle, Daniel Zaïdani et Thani Mohamed Soilihi ont accepté de répondre à une interview croisée. Le...

La candidate du Rassemblement national, Marine le Pen, a obtenu 59.1% des voix à Mayotte, au second tour de l’élection présidentielle. Elle progresse même de seize points entre les deux tours. De son côté, le président réélu Emmanuel Macron fait un peu mieux en termes de report avec presque 10 000 suffrages de plus (+165%) par rapport au premier tour.

La carte des résultats électoraux à Mayotte n’a finalement pas affiché une couleur uniforme, dimanche soir. Si Marine Le Pen est arrivée à nouveau en tête beaucoup des communes, elle en a perdu un petit peu au second tour. Chiconi ou Dembéni ont finalement donné une très courte majorité de leurs voix à Emmanuel Macron. Dans la deuxième, ça s’est même joué à huit voix près. Outre Dzaoudzi qui a déjà voté en faveur du président réélu, Mamoudzou a basculé dans son sens, après avoir plébiscité Jean-Luc Mélenchon au premier tour. La bataille pour la plus grosse ville de l’île s’est d’ailleurs jouée sur le report des voix. La candidate du Rassemblement national en a eu 1.000 de plus entre les deux tours, 1.077 pour être exact. Alors que le président de la République en a empoché 2.228, lui permettant de l’emporter avec 56% des suffrages.

Sur toute l’île, il n’y a d’ailleurs pas photo. 15.707 électeurs ont choisi de glisser un bulletin de vote Emmanuel Macron dans l’urne. Ils n’étaient que 5.936, deux semaines avant. Soit une augmentation de 165% de sa réserve de voix ! Une tendance qui s’explique facilement par l’envie d’électeurs déçus par les résultats du premier tour de voter contre l’extrême-droite. D’ailleurs, la participation a été plus importante qu’il y a quinze jours avec 45.5% de taux de participation, contre 40.3% au premier tour.

…mais Marine Le Pen aussi bénéficie de reports

Le barrage à Mayotte, d’habitude, on connaît. Celui mis en place contre le Rassemblement national a pourtant montré ses limites. Plusieurs villages ont même accentué son avance, dans le sud notamment. A Bouéni, par exemple, où elle a fait son meilleur score mahorais avec 77.6% des voix, elle en gagne même 459 entre les deux tours (314 pour le président élu). A Sada, c’est le même constat, les deux candidats ont convaincu plus de 500 électeurs chacun entre les deux échéances, permettant à Marine Le Pen d’y atteindre les 63%.

Sur l’ensemble de l’île, « Tata Mariama » augmente d’un tiers son électorat, ce dimanche, ce qu’elle avait déjà réussi à faire en 2017. Un résultat insuffisant au niveau national bien sûr, Emmanuel Macron étant élu grâce au soutien de 58.5% des Français. Mais il montre que la popularité du président de la République est en recul à Mayotte. Et même en profitant d’un report des voix, il n’a pas empêché son adversaire de bien se renforcer.

 

Réaction de Daniel Zaïdani, soutien de Marine Le Pen

marine-le-pen-remporte-bataille-mayotte-emmanuel-macron-reports-voixÉvidemment, la défaite de Marine Le Pen est une grande déception. Surtout par rapport au besoin de changements exprimés par les Mahorais. Emmanuel Macron n’a pas convaincu les territoires d’ultra-marins. Leur vote lui est totalement défavorable. Mais maintenant qu’il est élu, nous attendons des échanges, du respect. On peut ne pas être d’accords, mais il faut qu’il garde une capacité d’écoute.

Je pense à la loi Mayotte où les Mahorais se sont concertés pendant deux ans et quand le conseil départemental a donné un avis défavorable, c’était la fin des échanges. Il faut plus de considération.

Concernant le vote à Mayotte, Marine Le Pen a été jugée sur ce qu’elle propose. En outre-mer, les électeurs voient bien que les revenus sont minimes, il y a des inégalités de salaires, de retraite, voire même des indemnités pour les handicapés.

Vous avez vu ce lundi matin, dans les rues de Mamoudzou, les gens faisaient la gueule. Les Mahorais ont exprimé un besoin de changement, ils ont donné une vraie orientation politique qu’il faudra prendre en compte.

 

Réaction de Mounayat Ahamada, référente des Jeunes avec Macron

marine-le-pen-remporte-bataille-mayotte-emmanuel-macron-reports-voixLes Français viennent de renouveler le mandat d’Emmanuel Macron, avec 58.54% des voix ! C’est avec une immense joie et un soulagement que les JAM Mayotte accueillent les résultats de cette élection présidentielle. Au regard des résultats dans les Outre-mer et à Mayotte (avec 59.10 des voix en faveur de Marine Le Pen), malgré les divisions, nous sommes confiants sur le fait qu’Emmanuel Macron saura rassembler pour bâtir une action commune au service de notre Nation.

Avec ambition, il saura être un président qui répond aux attentes et aux aspirations des Français, pour une France qui porte des progrès pour chacun, pour nos aînés, pour notre jeunesse, pour nos enfants. Une France qui protège les Français, qui s’inscrit dans une Europe forte et qui garde une place forte dans le concert des Nations.

Nous tenons à remercier tous les électeurs qui nous ont accordés leur confiance et les militants qui ont œuvré sans relâche dans tous les territoires. Avec détermination, le combat continue notamment pour les échéances prochaines où il faudra offrir une majorité à Emmanuel Macron, à l’Assemblée nationale…

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1094

Le journal des jeunes

À la Une

Désormais 210 cas de choléra à Mayotte

L’Agence régionale de Santé (ARS) de Mayotte a publié un nouveau bulletin relatif au choléra sur le territoire. Il fait état de 210 cas...

Incendie au collège de Dzoumogné : les épreuves du brevet seront déplacées au lycée professionnel

Après l’incendie qui a ravagé le collège de Dzoumogné, ce dimanche 23 juin, la piste criminelle est privilégiée (voir encadré). L’établissement étant fermé jusqu’à...

Le personnel du dispensaire de Kahani en droit de retrait ce lundi

Depuis ce lundi matin, le personnel du dispensaire de Kahani, dans la commune de Ouangani, est en droit de retrait. Ils sont actuellement environ...

L’usine sucrière d’Hajangoua vers des travaux en 2025

En 2022, l’ancienne usine sucrière d’Hanjagoua, dans la commune de Dembéni, a été sélectionnée par la mission Bern. La subvention pourtant obtenue depuis, les...

« Le clandestin à Mayotte ne doit avoir qu’une seule certitude, celle d’être renvoyé »

Circonscription sud. Manon Moreno (Reconquête) fait ses premiers en politique à l’occasion des élections législatives qui auront lieu les 30 juin et 7 juillet...