Yann Le Bris, nouveau procureur à Mayotte : “Je souhaite apporter ma pierre à l’édifice pour renforcer la sécurité”

À lire également

Justice à Mayotte : “On va tout faire pour que l’histoire de Stam soit la dernière de ce genre”

On l’appelait Stam. Et l’actualité que connaissent les États-Unis comme la métropole quant aux violences policières faites aux noirs ne peut que faire écho à son histoire. Celle d’un jeune père de famille de Mayotte, tué par balle de la main d’un policier le 23 février à Kawéni. 

Rapt de Petite-Terre : après l’appel devant la chambre de l’instruction, case prison et « tournure politique »

Rendue ce jeudi en appel devant la chambre d’instruction de La Réunion, la décision de placer les quatre hommes mis en cause dans l’affaire du rapt de Petite-Terre n’est pas sans soulever de questions selon leur avocat. Me Nadjim Ahamada dénonce notamment une violation des droits de la défense et une motivation politique à l’endroit des divers collectifs contre l’insécurité qui affichent un soutien farouche à ses clients.

Relation sexuelle à 14 ans : une mineure de plus victime des failles de la justice mahoraise

Une simple affaire d’atteinte sexuelle sur une mineure de moins de quinze ans a fini par prendre de l’ampleur au tribunal correctionnel mercredi dernier. Rappelant que le débat sur le consentement, en particulier des mineurs, est toujours cruellement d’actualité, deux ans après l'adoption de la loi sur les violences sexistes et sexuelles. 

Protection animale à Mayotte : « Quand on s’en prend comme ça à des chiens, c’est qu’on n’a plus de limites »

La thématique de la délinquance a mis en lumière, ces dernières semaines, le rapport de jeunes bandes avec les chiens. Torturé par sadisme, utilisé comme arme et objet de rivalités, le « meilleur ami de l’homme » a la vie dure sur le territoire où associations et forces de l’ordre tente tant bien que mal d’endiguer le phénomène.

Le successeur de Camille Miansoni au poste de procureur de la République a pris ses fonctions hier, au tribunal judiciaire de Mamoudzou. Portrait de Yann Le Bris, le nouveau Monsieur Justice du 101ème département.

 

C’est officiel. Depuis ce mardi 1er décembre, Mayotte accueille un nouveau procureur de la République. Yann Le Bris a pris ses fonctions hier matin au tribunal judiciaire à Kawéni, en présence des représentants des institutions de Mayotte, et du préfet Jean-François Colombet. Une cérémonie qui marque une nouvelle étape dans la carrière déjà fournie du magistrat, ex-procureur de la République à Brive, en Corrèze.

Après un passage dans les administrations, Yann Le Bris intègre la magistrature en 2004. À partir de 2006, il exerce ses fonctions au sein de huit parquets différents, essentiellement dans l’ouest de la France, à Dinan, Saint-Malo, Rennes ou encore Laval, avant d’atterrir à Brive-La Gaillarde en 2018. Autant d’expériences qui lui ont donné des billes pour exercer au mieux un métier “très riche”, qui “nous confronte à des partenariats multiples, que ce soit avec les autorités préfectorales, les collectivités locales, le tissu associatif”, décrit-il aujourd’hui.

Nouveaux défis à Mayotte

Lors de ses précédentes fonctions en Corrèze, Yann Le Bris avait fixé ses priorités en matière de lutte contre les stupéfiants, d’insécurité routière et de violences aux personnes. Il faut dire qu’en 2018, le nombre de conducteurs contrôlés comme positifs sous l’emprise de stupéfiants dans ce bout de pays du centre-ouest de la France avait augmenté de 320% en l’espace de quelques mois !

À Mayotte, ce sont d’autres défis qui attendent le parquetier. Mais le nouveau Monsieur Justice se garde bien, en ce jour 1 de sa prise de poste, de s’étaler sur une feuille de route qui serait “présomptueuse”. “Je pense qu’il faut surtout que je fasse preuve d’humilité et que je rencontre ceux qui travaillent et tâchent d’apporter des réponses au quotidien. Tout ce que je peux dire aujourd’hui, c’est que je suis là pour apporter ma pierre à l’édifice, le temps de mon passage ici, pour renforcer la sécurité.”

“On ne fait pas le métier de magistrat pour être aimé”

Une tâche ardue dans un territoire où la justice est souvent la cible des critiques d’une population lassée par une réponse pénale qu’elle juge insuffisante. Son prédécesseur, Camille Miansoni, en avait fait les frais. “Nous ne faisons pas le métier de magistrat pour être aimé mais pour donner une réponse à une situation de non-respect de la loi”, balaie Yann Le Bris. “Si la population est satisfaite de mon action, j’en serais ravi mais l’important reste de faire fonctionner au mieux cette juridiction.”

Ce discours ferme, les organes de presse locale s’en font faits le relais plus d’une fois lors de ses différentes prises de fonctions, tout en saluant également son humanisme, son ouverture et aussi son humour. C’est sans doute un peu de toutes ces qualités dont il devra faire preuve pour affronter les problématiques spécifiques du 101ème département, où la délinquance, notamment juvénile, occupe particulièrement les audiences du tribunal. Un sujet que le nouveau procureur semble prêt à saisir à bras le corps. “J’ai eu affaire à de nombreuses reprises dans le cadre de mes fonctions à des problématiques de délinquance des mineurs ou de criminalité. Certes, Brice est un endroit où il fait plutôt bon vivre… mais il y a à espérer que Mayotte le soit tout autant”, glisse-t-il. Un brin malicieux ?

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Pour Mansour Kamardine, « les moyens affectés sont en deçà des besoins réels »

Face aux risques de nouvelle flambée épidémique à Mayotte, le député LR Mansour Kamardine martèle depuis plusieurs semaines l'absence de moyens déployés par le...

Crise sanitaire : À la mosquée de Passamaïnty, dernière prière avant le couvre-feu

Les fidèles accueillent avec peu d’enthousiasme les nouvelles restrictions pour lutter contre la propagation du variant de Covid-19 à Mayotte. Surtout au vu des...

Couvre-feu : Les commerçants mahorais obligés de se réorganiser à nouveau

Couvre-feu oblige, les commerçants doivent revoir leur organisation. Horaires aménagés pour les salariés, baisse du chiffre d'affaires… La nouvelle mesure vient aggraver la situation...

Cordées de la réussite : permettre aux élèves mahorais de dépasser leurs limites

Le dispositif Cordées de la réussite fait son entrée à Mayotte cette année, après plus de 12 ans d’existence sur le territoire nationale. 27...

Malgré la fermeture des vols internationaux, Ewa Air pense déjà à rebondir

Éternel optimiste, le directeur général délégué de la compagnie aérienne d'Ewa Air, Ayub Ingar, ne perd ni le sourire ni ses ambitions malgré l'arrêt...