Smart/Colas. Solidarité et mobilisation

Smart/Colas. Solidarité et mobilisation

C’est à l’initiative des principaux syndicats Cisma-CFDT et CGT -Ma, visant à souder les respectifs et actuels combats des sociétés Smart et Colas, qu’a eu lieu le rassemblement plutôt matinal.

“C’est une très bonne chose…”
Depuis 6h40, ce samedi matin, les différents employés des sociétés concernées arrivent au compte-goutte. Malgré le climat, l’état d’esprit se veut avant tout optimiste et déterminé. De prime abord, outre des situations salariales plutôt incertaines ainsi que des entités syndicales similaires, il est assez complexe de comprendre les raisons qui ont motivé ce “ralliement” entre les deux sociétés qui ne présentent, dans les grandes lignes, aucun lien. C’est alors que Monsieur Ousseni Balahachi, prend la parole devant près d’une cinquantaine de personnes. Il est 8h30. “L’injustice”, c’est en ce terme que le secrétaire général de la CFDT désigne et rapproche les deux sociétés. “Moi qui défend les deux sociétés, c’est une très bonne chose qu’il y ait ce rassemblement pour unifier nos forces”. Pour rappel des faits, le 9 octobre dernier, trois des délégués syndicaux de la Colas étaient licenciés avec approbation de la Dieccte pour raisons de mauvaise conduite des suites du mouvement de grève de juin dernier. À date similaire, l’expulsion de la société Smart été ordonnée par le délibéré du tribunal administratif de Mamoudzou. Souhaitant faire action commune quant à leurs respectives revendications, la Smart et la Colas, manifesteront leur mécontentement, ce mercredi 21 prochain. Par ailleurs, un “blocage” devant le Conseil Départemental a eu lieu ce lundi matin, par une partie des salariés de la Smart.

MLG

Abonnement Mayotte Hebdo