asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La Convalescence, quartier sensible

À lire également

Justice à Mayotte : “On va tout faire pour que l’histoire de Stam soit la dernière de ce genre”

On l’appelait Stam. Et l’actualité que connaissent les États-Unis comme la métropole quant aux violences policières faites aux noirs ne peut que faire écho à son histoire. Celle d’un jeune père de famille de Mayotte, tué par balle de la main d’un policier le 23 février à Kawéni. 

Relation sexuelle à 14 ans : une mineure de plus victime des failles de la justice mahoraise

Une simple affaire d’atteinte sexuelle sur une mineure de moins de quinze ans a fini par prendre de l’ampleur au tribunal correctionnel mercredi dernier. Rappelant que le débat sur le consentement, en particulier des mineurs, est toujours cruellement d’actualité, deux ans après l'adoption de la loi sur les violences sexistes et sexuelles. 

Protection animale à Mayotte : « Quand on s’en prend comme ça à des chiens, c’est qu’on n’a plus de limites »

La thématique de la délinquance a mis en lumière, ces dernières semaines, le rapport de jeunes bandes avec les chiens. Torturé par sadisme, utilisé comme arme et objet de rivalités, le « meilleur ami de l’homme » a la vie dure sur le territoire où associations et forces de l’ordre tente tant bien que mal d’endiguer le phénomène.

Rapt de Petite-Terre : après l’appel devant la chambre de l’instruction, case prison et « tournure politique »

Rendue ce jeudi en appel devant la chambre d’instruction de La Réunion, la décision de placer les quatre hommes mis en cause dans l’affaire du rapt de Petite-Terre n’est pas sans soulever de questions selon leur avocat. Me Nadjim Ahamada dénonce notamment une violation des droits de la défense et une motivation politique à l’endroit des divers collectifs contre l’insécurité qui affichent un soutien farouche à ses clients.

Les policiers viennent de contrôler un adolescent qui se promène avec des chiens. Problème : le jeune homme n’a pas ses papiers et il se montre peu coopératif. Ils seront obligés de procéder à son interpellation, afin de vérifier son identité. Mais les regards hostiles envers la police se découvrent… Ancien quartier résidentiel plutôt bon teint, la Convalescence est devenue en quelques années un “coupe-gorge” où il ne fait pas bon circuler seul de nuit. Tas de détritus qui jonchent le sol, route défoncée, jardins abandonnés au grillage défoncé, maisons de la Sim “hantées”, dédale de sentiers qui se perdent et se rejoignent, absence totale d’éclairage nocturne, le quartier a perdu toute son attractivité. Fin 2014 une succession de faits divers a obligé les autorités à réagir et à attraper une bande locale qui terrorisait les habitants. Il faut dire que le quartier, situé sur une crête collinaire est cerné par des bangas informels en tôle sur ses flancs. Le nombre de mineurs isolés serait ici plus élevé que la moyenne. Les bandes de jeunes qui circulent ne sont pas rares et si tous ne sont pas des délinquants, ils participent néanmoins au sentiment d’insécurité. La directrice de cabinet du préfet a déjà pris contact avec le maire de Mamoudzou pour régler ce problème d’éclairage, les forces de l’ordre ont fait remonter la cartographie des zones à risque la nuit. Pour Mme Ghilbert-Bézard, cette venue sur le terrain est “avant tout pour encourager les missions des policiers qui sont présents au quotidien sur le terrain”. Il s’agit de “sécuriser au maximum les personnes qui reviennent de leur travail”. Selon elle, on est à Mayotte “au-delà du sentiment d’insécurité”, il s’agit d’une insécurité qui est “réelle”. Toutefois elle estime que les effectifs de la police et de la gendarmerie sont suffisants, surtout avec le récent renfort de gendarmerie. “On a des effectifs calibrés, explique-t-elle avant d’ajouter, il y a 7 patrouilles de de police le soir pour surveiller sur Mamoudzou”.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...