test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Tsingoni pleure la perte de Mohamadi Assinani

À lire également

Un groupe de randonneurs dépouillé au Mont Choungui

Une nouvelle agression s'est produite le vendredi 23 juillet à l'occasion de l'ascension du Mont Choungui. Si aucun blessé n'est à déplorer, l'organisateur de...

Violences à Miréréni-Combani : « Nous nous demandons si nous vivons en France ou en Afghanistan »

Depuis un an, les habitants de Miréréni et de Combani ne dorment plus sur leurs deux oreilles et se renvoient constamment la balle face...

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Les habitants du lotissement Sim de Kwalé montent au créneau

Suite aux violences survenues à Koungou fin février dernier, les habitants du lotissement Sim de Kwalé sont sur leurs gardes. En effet, le programme...

Près de 2.000 personnes étaient rassemblées ce dimanche, à Tsingoni, afin de rendre hommage à Mohamadi « Bamousta » Assinani. Celui qui faisait partie des barragistes du village est décédé des suites d’une agression au couteau, lors d’une dispute sur son terrain, le soir du lundi 12 février.

Six jours après l’agression à l’arme blanche qui a coûté la vie à Mohamadi Assinani, un père de famille de quatre enfants connu à Tsingoni sous le surnom de « Bamousta », près de 2.000 personnes se sont rassemblées dans la commune, ce dimanche. Emmenée par des représentants des Forces vives, des notables de Tsingoni et une délégation d’élus, la marche blanche s’est élancée depuis le rond-point à l’entrée du village à 9h30. Elle s’est terminée une heure plus tard avec une prière et un long moment de recueillement.

Les proches de Mohamadi Assinani pleurent un homme reconnu pour son investissement dans la lutte contre l’insécurité. Électricien au conseil départemental de Mayotte, le père de famille de 39 ans était un « pacifiste », selon ces derniers. Issilamou Hamada, maire de Tsingoni, se rappelle lui aussi d’un homme « qui avait un grand cœur » et qu’il connaissait personnellement. « Il n’a jamais fait de bêtises, que ça soit dans sa commune ou à Mayotte », a souligné l’édile.

« Tout Mayotte est solidaire »

« A notre frère, Mohamadi Assinani, qui nous représentait, que la terre lui soit légère et que sa destination finale soit vers le paradis. Nous avons été tous solidaires, nous avons été forts, nous avons pleuré des larmes de solidarité. Tout Mayotte sera solidaire avec ses enfants et avec sa famille », a déclaré, avec émotion, Badirou Abdou.

Selon le procureur de la République, Yann le Bris, l’homicide est « sans lien » avec le mouvement social en cours depuis un mois à Mayotte. L’auteur présumé du coup de couteau mortel a été déféré devant le parquet avant d’être placé en détention provisoire le jeudi 15 février. L’homme, un habitant de Tsingoni, souffrirait d’une addiction à la drogue et d’importants troubles mentaux.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...