test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Un nouveau congrès à Pamandzi pour une mise au point

À lire également

Un groupe de randonneurs dépouillé au Mont Choungui

Une nouvelle agression s'est produite le vendredi 23 juillet à l'occasion de l'ascension du Mont Choungui. Si aucun blessé n'est à déplorer, l'organisateur de...

Violences à Miréréni-Combani : « Nous nous demandons si nous vivons en France ou en Afghanistan »

Depuis un an, les habitants de Miréréni et de Combani ne dorment plus sur leurs deux oreilles et se renvoient constamment la balle face...

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Les habitants du lotissement Sim de Kwalé montent au créneau

Suite aux violences survenues à Koungou fin février dernier, les habitants du lotissement Sim de Kwalé sont sur leurs gardes. En effet, le programme...

Les moyens techniques et humains de Labattoir et Pamandzi vont permettre d’accueillir 800 personnes estimées, place du Congrès, ce mercredi matin. Les Forces vives viendront des quatre coins de l’île pour prendre connaissance du contenu de la lettre d’engagement du gouvernement (voir par ailleurs).

nouveau-congres-pamandzi-pour-mise-au-point
Un système de bus doit permettre de rejoindre Mamoudzou, puis Petite-Terre grâce à une reprise exceptionnelle du fonctionnement des barges.

Des chapiteaux, un gazon synthétique et une place centrale hyper nettoyée, voilà le décor de la place du Congrès, à Pamandzi, ce mardi à la mi-journée. Il a été choisi pour accueillir une foule de 500 à 800 personnes à l’appel des Forces vives, qui se rassemblent des collectifs mahorais et des citoyens. Instant de vérité, ce regroupement doit permettre de prendre connaissance et se faire expliquer en détail les engagements écrits du gouvernement promis, dimanche, par Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outremer. Pour cette occasion, les barges de la direction des transports maritimes reprendront un service normal en vue de faciliter la traversée à tous ceux qui ne veulent pas rater ce moment.

En effet, ce rendez-vous est étroitement lié à la visite express des ministres à Mayotte, venus à la rencontre de représentants des Forces vives, du monde économique local et des élus locaux, au terme de trois semaines de blocages. À croire Safina Soula, présidente du collectif des citoyens de Mayotte 2018, « ce courrier promis par le ministre de l’Intérieur doit nous arriver ce soir ou demain matin au plus tard, du moins nous l’espérons, et il nous faudra l’expliquer en détail aux Mahorais, d’où la convocation de ce rassemblement ». Outre la communication du document, celle-ci fait également observer que la question sécuritaire chère à tous les habitants du département n’a pas été abordé au cours du déplacement des ministres sur le sol mahorais, ce dimanche.

« Profiter pour échanger sur l’insécurité chronique »

« Nous allons discuter des engagements qui seront contenus dans cette fameuse lettre et profiter de ce rassemblement pour échanger sur le problème de l’insécurité chronique à Mayotte. Désormais, il nous est indispensable d’adopter une position commune sur ce sujet en prévision, notamment, du projet de loi Mayotte dont nous aurons à échanger avec la ministre en charge des Outre-mer, Marie Guévenoux, qui devrait revenir sur le territoire dans un mois », note l’une des représentantes des Forces vives. Du côté de la mairie de Pamandzi, les élus se déclarent prêts à recevoir les 800 personnes attendues. « Nous avons mutualisés nos moyens avec nos collègues de Dzaoudzi-Labattoir, en partenariat avec l’intercommunalité de Petite-Terre. Cela concerne essentiellement les aspects techniques tels que la mise en place de chapiteaux, la mise à disposition de bouteilles d’eau et des lieux de parking pour les véhicules aux abords de l’AJP et même au-delà dans le stade si le besoin se fait sentir », annonce El-Amine Abdouroihamane, adjoint au maire en charge de la sécurité.
À propos de sécurité justement, gendarmes et policiers municipaux des deux communes veilleront au grain et s’assureront du bon déroulement de ce congrès.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...