100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Vatel

Koungou-Majicavo : des incendies et des agressions tout au long du week-end

À lire également

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Un groupe de randonneurs dépouillé au Mont Choungui

Une nouvelle agression s'est produite le vendredi 23 juillet à l'occasion de l'ascension du Mont Choungui. Si aucun blessé n'est à déplorer, l'organisateur de...

Les habitants du lotissement Sim de Kwalé montent au créneau

Suite aux violences survenues à Koungou fin février dernier, les habitants du lotissement Sim de Kwalé sont sur leurs gardes. En effet, le programme...

Sécurité Deux gendarmes du GIGN blessés en intervention

Deux gendarmes du GIGN ont été victimes d’une violente agression en embuscade dimanche, par un groupe d’individus « sortis d’un fourré ».

Le week-end a de nouveau été le théâtre d’affrontements et de caillassages entre bandes rivales de Koungou et de Majicavo. Si les autorités compétentes ont laissé fuiter très peu d’informations sur les violences occasionnées, les différents témoignages ont mis en lumière d’importants dégâts et traumatismes.

« Quand j’ai vu les gendarmes samedi après-midi à la pointe de Koungou, on m’a prévenu que ça sentait mauvais ! », témoigne un habitant, au lendemain d’une nouvelle nuit de terreur, qui aura débuté aux alentours de 17h. Un échange d’insultes serait, selon nos informations, à l’origine de cet énième règlement de compte, qui aura duré jusqu’à 4h du matin. Bilan des courses : au moins deux maisons incendiées à Majicavo, trois barrages sur l’axe principal, plusieurs véhicules brûlés et/ou visités du côté de la Poste et en contrebas de la rue en direction du dispensaire…

koungou-majicavo-incendies-agressions-week-end

Face à ce type d’épisodes récurrents sur cette zone de l’île, les forces de l’ordre se sont déplacées en nombre pour « libérer les axes principaux » et « maintenir l’ordre », indique la préfecture, en guise d’unique information officielle. Pas grand chose non plus à se mettre sous la dent du côté de la justice. Seule certitude : une quinzaine d’individus ont été interpellés au cours du week-end pour des suspicions de rixes et de violences à l’égard de personnes dépositaires de l’autorité publique. Tous ont par la suite été « remis en liberté ». « Aucun élément à charge n’a été pour le moment retenu », confirme le procureur de la République, Yann Le Bris. Un point plus détaillé doit se tenir ce lundi avec les effectifs de la brigade territoriale autonome de Koungou pour déterminer l’implication des uns et des autres et appréhender les fauteurs de trouble, à l’origine de deux agressions à l’arme blanche.

 

Une chose est sure : l’accalmie ressentie au cours de la journée de dimanche n’aura pas duré longtemps ! Preuve en est avec cet automobiliste, tombé dans un guet-apens à hauteur de Koropa alors qu’il déposait une auto-stoppeuse… « C’était le Far West, ils ont essayé de nous sortir de la bagnole, ça aurait pu mal finir s’ils avaient réussi », confie-t-il, quelques minutes après ce traumatisme qui lui aura valu un hématome douloureux sur le bras. Un événement qui confirmait le retour des tensions dès la tombée de la nuit, comme le présageaient des informations relayées sur les réseaux sociaux.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1000

Le journal des jeunes

À la Une

Toutes les informations à connaître sur vos candidats aux élections législatives

Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi 24 mai la liste des candidats officiels enregistrés en préfecture pour le 1er tour des élections...

La Cimade annule sa procédure judiciaire entamée contre le Collectif des Citoyens

Le procès à l’encontre de trois membres du Collectif des Citoyens poursuivi par la Cimade, qui devait avoir lieu ce mardi 24 mai, a...

Une boutique pédagogique pour former les futurs professionnels de la vente à Sada

Premier dispositif de cette envergure à Mayotte, la boutique pédagogique du lycée de Sada a ouvert ses portes salle B210, ce mardi 24 mai...

Débat télévisé : une question de légitimité …

Dans le cadre des élections législatives 2022, la télévision publique organise ses traditionnels débats permettant aux différents candidats en lice de défendre leurs programmes...

Diabète : « Si une personne est petite et en surpoids, il y a déjà un facteur de risques. »

Ce mardi 24 mai se déroulait une matinée de sensibilisation sur la thématique du diabète. Organisée par le centre communal d’action sociale de la...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/