L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

« Aucun blocage ne sera toléré » annonce la préfecture de Mayotte

À lire également

Un groupe de randonneurs dépouillé au Mont Choungui

Une nouvelle agression s'est produite le vendredi 23 juillet à l'occasion de l'ascension du Mont Choungui. Si aucun blessé n'est à déplorer, l'organisateur de...

Violences à Miréréni-Combani : « Nous nous demandons si nous vivons en France ou en Afghanistan »

Depuis un an, les habitants de Miréréni et de Combani ne dorment plus sur leurs deux oreilles et se renvoient constamment la balle face...

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Les habitants du lotissement Sim de Kwalé montent au créneau

Suite aux violences survenues à Koungou fin février dernier, les habitants du lotissement Sim de Kwalé sont sur leurs gardes. En effet, le programme...

Le ton se durcit, ce samedi. La veille, le préfet de Mayotte, Thierry Suquet, a demandé « la levée immédiate des barrages » qui paralysent Mayotte depuis le début de la semaine. Si la situation s’est d’abord cristallisée autour du stade de Cavani où un camp de migrants d’Afrique continentale est installé depuis des mois, des barrages ont émergé aux quatre coins de l’île sur fond d’exaspération vis-à-vis de l’insécurité et de l’immigration. Le préfet, qui a défendu son bilan dans une lettre adressée aux maires, ne compte plus se faire dicter sa conduite par des collectifs qui ont boycotté la réunion de ce vendredi après-midi.

Désormais, ce samedi, dans un communiqué, il prévient qu’« aucun barrage ne sera toléré ». « Les forces de sécurité intérieure ont dès 6h ce matin procédé à la levée de ceux-ci. Ainsi, la RN 1 qui dessert le nord de Koungou à M’tsamboro, la CD 2 qui dessert le centre de Mamoudzou à Combani, la CD 5 de Sada à Chirongui et les RN 2 et RN 3 qui desservent le sud de Mamoudzou à M’zouazia, sont désormais libérées », détaille la préfecture, qui fait remarquer que ces opérations « se sont déroulées sans emploi de la force ». C’était le cas, par exemple, à Coconi, vers 11h30 (photo).

Ainsi, supermarchés, pharmacies, dispensaires, distributeurs de billets et stations-service sont de nouveau approvisionnés. « Les services de l’État seront présents autant que nécessaire pour que tous les réapprovisionnements et les accès aux soins et aux services puissent se faire sereinement, dans le cadre du respect des lois de la République », avertit la préfecture, ajoutant que « la vie économique, sociale, locale reprend son cours » et que « le préfet et le procureur de la République suivent la situation en temps réel ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...