L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La délégation nationale d’Akto en visite au lycée des métiers des goûts et des saveurs de Kawéni

À lire également

La réserve de la gendarmerie, l’atout pour anticiper l’insécurité à Mayotte

Lundi se tenait la cérémonie de clôture de la préparation militaire gendarmerie au lycée de Tsararano. Les dix-huit nouveaux réservistes vont ainsi renforcer les...

Ouverture imminente d’une école hôtelière de prestige à Mayotte

La prochaine rentrée scolaire 2021 sera marquée par l’ouverture d’un établissement hôtelier et de tourisme à Mayotte. Et ce n’est autre que la prestigieuse...

Portes ouvertes : à l’école de la mode de Mayotte, le quartier et la région marchent sur le podium

Vendredi et samedi avaient lieu les premières portes ouvertes de l’École régionale des métiers de la mode, à M’Gombani. Un baptême de feu réussi...

Ouverture du pôle formation de la CCI à Dembéni : déjà 35 jeunes sur la route de l’emploi

La Chambre de commerce et d’industrie, aux côtés du conseil départemental, du rectorat, de la mairie de Dembéni et du CUFR ont inauguré ce...

La délégation nationale d’Akto, opérateur de compétences, en déplacement cette semaine à Mayotte, a été invitée à découvrir le lycée des métiers du goût et des saveurs de Kaweni où se situe également le siège du GRETA-CFA. Une visite parfaitement cohérente dans la mesure où ce dernier est le premier centre d’apprentis à Mayotte. À cette occasion, les membres de la délégation ont eu la chance de pouvoir goûter aux différentes spécialités concoctées par les élèves en apprentissage avec 90% de produits locaux.

Accueillis par Aminata Thienta, la proviseure du lycée des métiers du goût et des saveurs, les membres de la délégation nationale d’Akto sont arrivés dans l’enceinte pour le repas du midi ce mardi 31 mai. Petit havre de paix excentré du tumulte de Kawéni, l’établissement scolaire possède un restaurant d’application situé sur une terrasse ombragée. Les élèves en hôtellerie y font découvrir aux clients leurs différentes spécialités. Ce jour-là, ils ont mis les petits plats dans les grands, et pour cause ! Outre la délégation nationale d’Akto, Gilles Halbout, le recteur, et Charles-Henry Mandallaz, le président de l’union des métiers de l’andustrie et de l’hôtellerie (UMIH), sont tous venus goûter à leur cuisine et constater la qualité de leur service.

Mais avant de faire chanter leurs papilles, les visiteurs ont d’abord découvert le plateau technique du lycée, et notamment les cuisines où plusieurs professeurs enseignent aux élèves les arts gustatifs. Ces derniers étaient pour la plupart tout excités et fiers de recevoir tout ce beau monde sur leur lieu d’apprentissage. Les photos et les selfies avec le responsable de l’académie ont fusé de toute part dans une ambiance bon enfant. Les invités métropolitains se sont montrés quant à eux très intéressés par le travail des élèves et curieux de découvrir les produits de l’île aux parfums. Car c’est le credo des enseignants de cuisine de l’établissement : se montrer créatif en utilisant un maximum de produits locaux.

Le chef-d’œuvre des élèves

Après la visite, place à la dégustation ! Le menu de ce mardi midi a été entièrement composé par les élèves en dernière année d’apprentissage avec la validation de leurs « chefs ». « Ce repas constitue leur 2ème chef-d’œuvre », nous glisse l’un d’eux. À noter que, dans le vocabulaire de la formation professionnelle, un chef-d’œuvre désigne une réalisation collective ou individuelle permettant aux élèves d’exprimer leurs talents et de montrer leurs compétences. Ceux-ci se sont montrés particulièrement créatifs dans l’élaboration de ce menu qui comportait un cocktail à base d’eau de coco et de papaye, une entrée, un plat et un dessert.

Les samoussa au mataba ont ouvert l’appétit, suivis par des gnocchis de fruit à pain nageant dans une sauce à l’ail et au curcuma. Les produits de la mer ont été également à l’honneur pour le plat principal avec les « brochettes du lagon » agrémentées de poivrons et de citrons. Enfin, le dessert a constitué l’apothéose de ce repas original avec un trio de glace au maïs, haloua à la cardamome et feuilleté à la papaye.

Les élèves au service s’en sont tirés avec élégance quoiqu’on puisse regretter légèrement un manque d’explications sur certaines denrées que les invités métropolitains ne connaissaient évidemment pas, comme le mataba par exemple. Une lacune que s’est empressée de combler la proviseure Aminata Thienta ainsi que les partenaires locaux. Ces découvertes culinaires ont toutefois plu aux membres d’Akto qui ont fait honneur au chef-d’œuvre des élèves. Ceux-ci se sont rassemblés à la fin du repas pour remercier les professionnels de la formation et le recteur. « Merci pour tout ce que vous faites pour nous », ont-ils déclaré de concert. Une affirmation qui n’a sans doute pas manqué de faire chaud au cœur des invités !

 

Une convention bientôt signée entre le conseil départemental et Akto

delegation-nationale-dakto-visite-lycee-metiers-gouts-saveurs-kaweniJuste avant le repas au lycée des métiers du goût et des saveurs, la délégation nationale d’Akto était au conseil départemental pour annoncer publiquement la signature future d’une convention sur le thème de l’apprentissage. Validée par le Département, elle sera signée après le 29 juin, jour des élections du conseil d’administration d’Akto. Son objectif est de soutenir la formation professionnelle en fédérant tous ses acteurs de manière à favoriser au maximum l’emploi des jeunes. Un fond de soutien de 500.000 euros par an mobilisé avec l’État permettra à Akto de développer la formation professionnelle sur le territoire tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Daoud Saindou Malide, 6ème vice-président de la collectivité, a notamment insisté sur l’importance de promouvoir l’alternance à Mayotte. La convention concerne le secteur privé et public et sera signée pour une durée de trois ans.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...