100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Vatel

Les cadres d’avenir de Mayotte récompensés par la préfecture

À lire également

Portes ouvertes : à l’école de la mode de Mayotte, le quartier et la région marchent sur le podium

Vendredi et samedi avaient lieu les premières portes ouvertes de l’École régionale des métiers de la mode, à M’Gombani. Un baptême de feu réussi...

La réserve de la gendarmerie, l’atout pour anticiper l’insécurité à Mayotte

Lundi se tenait la cérémonie de clôture de la préparation militaire gendarmerie au lycée de Tsararano. Les dix-huit nouveaux réservistes vont ainsi renforcer les...

La filière cosmétique à Mayotte se refait une beauté réglementaire

Les professionnels qui souhaitent s’investir dans les produits cosmétiques ont été conviés à une matinée de formation le 26 novembre à la Chambre de...

Ouverture imminente d’une école hôtelière de prestige à Mayotte

La prochaine rentrée scolaire 2021 sera marquée par l’ouverture d’un établissement hôtelier et de tourisme à Mayotte. Et ce n’est autre que la prestigieuse...

Vendredi 22 octobre avait lieu la cérémonie de remise des lettres de félicitations aux cadres d’avenir par le sous-préfet Jérôme Millet à la Case Rocher. L’occasion pour la préfecture de récompenser les jeunes diplômés partis en métropole ou à La Réunion pour se former dans des secteurs dits prioritaires.

Une cérémonie « sans prétention mais non sans ambition », s’est réjoui le secrétaire général adjoint à la préfecture, Jérôme Millet, ravi de remettre vendredi dernier les lettres de félicitations aux nouveaux cadres d’avenir du 101ème département. Le projet cadres d’avenir lancé en 2018 sur l’île aux parfums a pour ambition de promouvoir les talents mahorais en leur offrant un suivi et une aide financière afin de mener à bien leur formation dans des domaines dits prioritaires, en métropole ou à La Réunion. Un dispositif ouvert aux étudiants, mais aussi aux professionnels souhaitant poursuivre leur formation.

cadres-avenir-mayotte-recompenses-prefecture

En Hexagone, “93% des étudiants mahorais échouent lors de leur première année”, a confié Daoudou Chaïboudine, chargé de formation au sein de l’association Émanciper Mayotte, partenaire du dispositif. Un échec qui s’explique par « un choc culturel, climatique » pour ces heureux élus qui « peuvent rencontrer des difficultés financières et administratives », a affirmé le sous-préfet. Pour pallier cela, la préfecture s’emploie à accompagner trente étudiants souhaitant se former dans des secteurs prioritaires, en leur octroyant une bourse et un suivi personnalisé. En contrepartie, les futurs cadres s’engagent à retourner travailler à Mayotte afin de participer au développement de l’île.

Un emploi à la hauteur de leurs compétences

Le représentant du gouvernement félicite les étudiants des deux premières promotions revenus sur leurs terres natales. Tous réunis à la Case Rocher, les jeunes diplômés arborent de larges sourires et tiennent fièrement leurs récompenses « manuscrites ». Parmi eux, Abdallah Faizi, titulaire d’un master administration publique parcours gestion des services administratifs de l’université de Nancy, ne tarit pas d’éloges sur le dispositif. “En 2018, après avoir obtenu ma licence au CUFR (centre universitaire de formation et de recherche) de Dembéni, je suis parti pour la métropole en intégrant la première promotion du dispositif cadres d’avenir. J’ai pu bénéficier d’une aide financière et d’un conseiller qui a été là pour moi h24.” Diplômé en septembre 2020 en métropole, il a retrouvé son département d’origine où il a obtenu en janvier 2021 un poste de coordinateur Ateliers et chantiers d’insertion (ACI) au sein de l’association Nayma. Comme lui, la dizaine d’étudiants présents vendredi dernier ont tous trouvé un emploi à la hauteur de leurs compétences et participeront activement au développement de l’île aux parfums.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1000

Le journal des jeunes

À la Une

Toutes les informations à connaître sur vos candidats aux élections législatives

Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi 24 mai la liste des candidats officiels enregistrés en préfecture pour le 1er tour des élections...

La Cimade annule sa procédure judiciaire entamée contre le Collectif des Citoyens

Le procès à l’encontre de trois membres du Collectif des Citoyens poursuivi par la Cimade, qui devait avoir lieu ce mardi 24 mai, a...

Une boutique pédagogique pour former les futurs professionnels de la vente à Sada

Premier dispositif de cette envergure à Mayotte, la boutique pédagogique du lycée de Sada a ouvert ses portes salle B210, ce mardi 24 mai...

Débat télévisé : une question de légitimité …

Dans le cadre des élections législatives 2022, la télévision publique organise ses traditionnels débats permettant aux différents candidats en lice de défendre leurs programmes...

Diabète : « Si une personne est petite et en surpoids, il y a déjà un facteur de risques. »

Ce mardi 24 mai se déroulait une matinée de sensibilisation sur la thématique du diabète. Organisée par le centre communal d’action sociale de la...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/