100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Publicités

Viol aggravé sur mineure au commissariat de Mamoudzou : le dossier sera réexaminé mardi prochain

À lire également

À Mayotte, deux mourengué dégénèrent en simultané

Comme un goût de déjà-vu. Dans la nuit de mardi à mercredi, à M'tsapéré, les forces de l’ordre qui tentaient de disperser les participants d’un mourengué ont finalement été attaquées sur le remblai. Quelques heures plus tôt, la même scène se jouait à Combani.

Plusieurs jeunes tuent un père de famille à M’tsapéré

Au moins une dizaine de jeunes ont molesté à mort un homme de 35 ans ce lundi soir à M'tsapéré. Un premier suspect aurait déjà été identifié comme meneur. Ce jeune majeur est un délinquant notoire, puisqu'il avait déjà été enfermé à Majicavo pour des faits de violences.  

Un quartier en feu à Trévani, Mayotte

C’est une vraie scène de guérilla qui s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi à Trévani. Le quartier appelé Troca était en feu. L’incendie a volontairement été déclenché par une quarantaine de jeunes. Aucun blessé n’est à déplorer, mais des familles se retrouvent sans domicile. 

Drame à Hamjago : La crainte de représailles inquiète les habitants

Après un regain de violences le week-end dernier, un nouvel affrontement entre bandes rivales s’est tenu, mardi en pleine journée, à Hamjago. Un événement qui aurait, selon les habitants, provoqué la crise cardiaque d’une commerçante, décédée en tentant de sauver un jeune en train de se faire agresser. Un scénario différent de celui relaté par les forces de l’ordre, mais qui laisse toutefois craindre une possible riposte.

La semaine dernière, un policier adjoint de sécurité a été mis en examen pour viol aggravé sur une mineure de moins de 15 ans. L’agent a ensuite été libéré sous contrôle judiciaire. Yann Le Bris, procureur de la république, a fait appel de la décision et demande la détention de l’homme de 19 ans.

L’histoire se passe le 28 février dernier, dans la soirée. En service, le policier aurait fait venir la jeune fille de 14 ans devant le commissariat. Selon ses proches, ils étaient amis. Le jeune homme, de cinq ans son aîné, avait même pris l’habitude de lui apprendre à conduire. C’est donc sans aucune appréhension qu’elle l’a rejoint au commissariat. Arrivée sur place, et ne voyant pas la voiture, la jeune femme aurait commencé à se poser des questions. Elle aurait déclaré à sa famille, avoir “remarqué qu’il était bourré”. Inquiète, elle aurait cherché à partir. C’est à ce moment que l’adjoint de sécurité l’aurait menacé avec son arme, la forçant à le suivre jusqu’au fond du parking, dans une maison abandonnée.

Il l’aurait alors obligée à lui faire une fellation, gardant l’arme pointée sur elle pendant tout l’acte. Selon ses proches, l’adolescente est traumatisée. “Elle souffre, elle s’enferme, elle ne veut pas parler ”, témoigne un membre sous couvert d’anonymat. L’auteur présumé des faits, lui, a passé 48 heures en garde-à-vue, avant d’être placé sous contrôle judiciaire vendredi dernier, avec interdiction d’entrer en contact avec la victime. “Cette personne n’avait pas lieu d’être dans la police”, martèle Me Nadjim Ahamada, l’avocat de la plaignante, en soulignant le caractère aggravant lié à l’état d’ébriété de l’agent sur son lieu de travail et à l’âge de la jeune fille.

 

Le procureur fait appel de la décision

 

Placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention, l’agresseur présumé est actuellement dehors. Décision aussitôt contestée par le procureur de Mayotte Yann Le Bris qui a choisi de faire appel. Comme le juge d’instruction, il avait soulevé qu’il y avait “des risques de pression sur la victime ou les témoins et des risques de réitération des faits”. “J’ai aussi ajouté un risque de trouble à l’ordre public parce que les faits ont eu lieu dans le commissariat” déclare-t-il. Le dossier sera examiné mardi prochain.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°971

Le journal des jeunes

À la Une

“1 repas pour chaque enfant” : Proman offre un chèque de 10.000 euros au Village d’Eva pour distribuer 42.000 repas

L’entreprise spécialisée dans l’intérim et présente à Mayotte depuis 2018 a choisi de s’engager aux côtés de l’association humanitaire, Le Village d’Eva, pour fournir...

Accident mortel au port de Longoni : MCG et deux autres prévenus condamnés pour travail dissimulé

Un chauffeur de poids lourd qui avait fait un malaise était tombé à bord de son camion dans la mer, en 2017. Quatre prévenus...

38 jeunes volontaires stagiaires du RSMA hissent les couleurs de la République

Mercredi 27 octobre, sur la place de la police municipale à Dembéni avait lieu la présentation au drapeau des volontaires stagiaires du régiment du...

Philippe Ramon : nouveau DGS de la mairie de Mamoudzou, nouvelles méthodes, nouvelles ambitions

Depuis ce lundi 25 octobre, la mairie de Mamoudzou tient son nouveau directeur général des services en la personne de Philippe Ramon. Doté d’une...

Centre hospitalier de Mayotte : Deux personnels de la direction des ressources humaines visés par des tags nazis

Ce mardi matin, deux personnels de la direction des ressources humaines du centre hospitalier de Mayotte ont été visés par des tags nazis dans...