100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Le siège de l’Udaf cambriolé au cours du week-end

À lire également

À Mayotte, deux mourengué dégénèrent en simultané

Comme un goût de déjà-vu. Dans la nuit de mardi à mercredi, à M'tsapéré, les forces de l’ordre qui tentaient de disperser les participants d’un mourengué ont finalement été attaquées sur le remblai. Quelques heures plus tôt, la même scène se jouait à Combani.

Plusieurs jeunes tuent un père de famille à M’tsapéré

Au moins une dizaine de jeunes ont molesté à mort un homme de 35 ans ce lundi soir à M'tsapéré. Un premier suspect aurait déjà été identifié comme meneur. Ce jeune majeur est un délinquant notoire, puisqu'il avait déjà été enfermé à Majicavo pour des faits de violences.  

Un quartier en feu à Trévani, Mayotte

C’est une vraie scène de guérilla qui s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi à Trévani. Le quartier appelé Troca était en feu. L’incendie a volontairement été déclenché par une quarantaine de jeunes. Aucun blessé n’est à déplorer, mais des familles se retrouvent sans domicile. 

Drame à Hamjago : La crainte de représailles inquiète les habitants

Après un regain de violences le week-end dernier, un nouvel affrontement entre bandes rivales s’est tenu, mardi en pleine journée, à Hamjago. Un événement qui aurait, selon les habitants, provoqué la crise cardiaque d’une commerçante, décédée en tentant de sauver un jeune en train de se faire agresser. Un scénario différent de celui relaté par les forces de l’ordre, mais qui laisse toutefois craindre une possible riposte.

La maison bleue de l’Union départementale des associations familiales située à Mtsapéré, à proximité de la Poste, a été visitée par plusieurs personnes le week-end dernier. Des ordinateurs et un coffre-fort manquent à l’appel ce lundi 10 janvier 2022.

Les salariés et la directrice de l’Udaf (Union départementale des associations familiales) ont eu la désagréable surprise de voir leurs locaux mis à sac, ce week-end. Une première pour le siège de l’association. « C’est arrivé probablement samedi. Il y a de la boue et c’est le seul jour où il a plu », raconte Enrafati Djihadi, la directrice du site où travaille une dizaine de personnes. En effet, de nombreuses traces de boue visibles à la fois sur le carrelage et les murs de la propriété indiquent le passage des voleurs. Quatre ordinateurs fixes, deux autres portables, ainsi que des téléphones professionnels ont été subtilisés. Plus surprenant, le coffre-fort placé au premier étage a été lui aussi dérobé. « Il faut beaucoup de monde pour le porter », fait remarquer la responsable. Contenant peu d’argent liquide, il servait surtout à garder à l’abri les chéquiers de l’association.

siege-udaf-cambriole-week-end
Un coffre-fort et des ordinateurs au premier étage ont été emportés par les voleurs.

Stationnée dans la cour, la voiture a été également fracturée. « Ils ont voulu partir avec, mais ils n’ont pas pu », constate Enrafati Djihadi, qui est allée porter plainte à la police ce lundi matin. Si le véhicule est finalement resté sur place, la chance était toutefois du côté des voleurs puisque l’alarme était déconnectée ce week-end à cause d’un dégât des eaux… En attendant un retour à la normale, c’est le recours au télétravail qui est privilégié au sein de l’Udaf. « On n’est pas en sécurité sur le site », déplore la directrice. « Les gens de l’accueil n’ont plus de matériel et seront donc au chômage technique. » Les autres, équipés d’ordinateurs portables, continueront le travail depuis chez eux.

siege-udaf-cambriole-week-end
Les tiroirs des bureaux ont été fouillés à la va-vite par les voleurs.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

« On ne pouvait plus laisser pourrir les livres »

Les propriétaires d’une maison de la rue Pasky à Mamoudzou veulent récupérer leur rez-de-chaussée, abandonné depuis trois ans par l’association des parents d’élèves du...

Au gymnase de Cavani, 20% des 250 tests quotidiens sont positifs

Si la légère baisse des indicateurs épidémiologiques entre le 5 et le 11 janvier laisse présager une circulation moins active du virus, la course...

À Koungou, un week-end de violences qui laisse des traces

Parties d’une simple embrouille entre jeunes de Koungou, les violences de samedi, dimanche et lundi matin ont laissé place à un climat pesant sur...

Yann Le Bris, procureur de la République : « Une problématique générale d’ordre public »

Si les investigations se poursuivent dans l’espoir d’interpeller les fauteurs de trouble à l’origine du week-end agité sur Koungou et Majicavo, le procureur de...

Plus de 30 millions d’euros pour construire la cité administrative régionale

Commandé sous l'ancienne mandature, le projet de cité administrative régionale sur le site du conseil départemental est bel et bien sur les rails. Les...