100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Mode : L’élégance toute en couleurs avec Choumi Créations

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

Samedi 18 décembre, dans les locaux de l’agence d’attractivité et de développement de Mayotte avait lieu le premier show de l’exposition Made in Mayotte. La styliste Choumi Créations présentait sa nouvelle collection haute en couleurs à des spectateurs conquis.

11h. Le public impatient se masse en plein cœur de l’exposition Made in Mayotte. Entre les poteries, les sculptures et les œuvres artisanales en tout genre, tous attendent le début du défilé. 11h30. Bientôt le silence règne, la musique démarre… Que le spectacle commence ! Dès l’instant où elles quittent les loges, les spectateurs n’ont plus d’yeux que pour les mannequins habillées par Choumi. Rythmé, cadencé, le défilé qui durera plus d’une heure passera en un clin d’œil. Captivés, les passants s’arrêtent et admirent les tissus virevoltants. “Oh cet ensemble”, “Whaou ces couleurs”, “Cette robe, j’adore”. Les éloges fusent et le sourire sur le visage de la créatrice en dit long sur sa passion pour la mode. “Je suis complètement autodidacte”, s’amuse-t-elle. Comme beaucoup d’artisans présents à l’exposition Made in Mayotte cette année, la couture était avant tout une occupation marginale dont elle n’aurait jamais pensé faire son métier. Pourtant depuis cinq ans sur l’île au lagon, Choumi habille les mahoraises et n’a de cesse de créer.

Des étoiles plein les yeux

Le premier tableau est constitué de tenues en wax”, commente la styliste. Une à une les mannequins défilent avec une aisance déconcertante, perchées sur des talons hauts. Bijoux, coiffure et bien entendu vêtements, les couleurs, les formes, les volumes, les textures, les matières tout se marie dans une élégance made in Choumi. Les minutes passent et les tableaux s’enchaînent, après la wax colorée et les tissus unis, viennent le patchwork, la dentelle ou encore la viscose. Bien loin des standards habituels, les modèles aussi ont une personnalité. Des tailles, des coupes de cheveux différentes et des sourires radieux. “Je suis continuellement à la recherche d’inspiration. Je regarde les femmes, leurs vêtements, je glâne des idées et je dessine des pièces qui me ressemblent”, affirme la créatrice.

Des créations de tous horizons

D’origine Anjouanaise, Choumi a d’abord résidé en Tanzanie avant d’ouvrir son showroom à Pamandzi en Petite-Terre. Sur le continent Africain elle a alors découvert des tissus qui lui ont inspiré cette fibre artistique et avec lesquels elle travaille encore aujourd’hui. Dans un dernier clin d’œil à l’île aux parfums, le défilé s’achève par une série de salouvas plus colorés les uns que les autres. Un bouquet final qui clôture cette matinée en l’honneur de la mode dans l’océan Indien.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1007

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Des émeutes ont éclaté à Kawéni, ce mercredi

Des barrages enflammés ont compliqué le passage des véhicules par Kawéni, ce mercredi. En fin de matinée, une opération de la police aux frontières...

Inscription du « mawlida shenge » au patrimoine culturel immatériel, « une chance énorme »

Le 27 juin dernier, la direction générale des patrimoines et de l’architecture du ministère de la Culture a inscrit le « mawlida shenge » (une pratique...

L’intercommunalité de Petite-Terre incendiée, mercredi matin

Trois préfabriqués sont partis en fumée, tôt ce mercredi matin, sur le site principal de la communauté de communes de Petite-Terre. Situés près du...

Chiconi FM-TV arrive sur la TNT

Après neuf ans d’existence, l’association Chiconi FM monte d’un cran avec la création d’une chaîne de télévision émise sur la TNT. Elle se veut...

Des réfugiés campent sur la place publique à Mamoudzou pour montrer leur souffrance

Depuis le samedi 13 août, des réfugiés d’origine africaine campent sur la place Zakia Madi à Mamoudzou. Des hommes et des femmes accompagnés de...