L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Catégorie Entreprise dynamique : Sublime Institut

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

Anna Ousseni, la nouvelle Miss Mayotte dans toute sa splendeur

Elle a été élue le 6 octobre 2021. Âgée de 24 ans, Anna Ousseni succède à Anlia Charifa et de-vient Miss Mayotte 2021. La...

C’est un salon d’esthétique pas comme les autres. Sublime institut traite en profondeur les problèmes de peau, sur le visage mais également sur le reste du corps. Toute l’équipe s’est spécialisée dans le traitement de la peau noire, souvent méconnue par les professionnels.

Djayda Chamssidine est la gérante et fondatrice de Sublime institut. Après avoir travaillé dans le domaine de l’esthétique pendant dix ans, notamment dans les bateaux de croisières 5 étoiles, elle décide de créer sa propre entreprise à Mayotte il y a trois ans. Les soins qu’elle propose ne s’apparentent en rien à ceux que l’on peut trouver dans les instituts de beauté de Mayotte. La jeune femme s’est spécialisée dans le Skincare, comprenez le traitement dermo-cosmétique visant à traiter les problématiques de peau. Même si les massages sont disponibles chez Sublime institut, là-bas on parle plutôt de peeling, d’hydrabeauty, de new skin, ou encore d’american peel.

Et pas besoin d’une licence en anglais pour comprendre l’efficacité de ces traitements. De plus, contrairement à ce que l’on peut penser, les hommes sont également pris en charge par Djayda et son équipe. En l’espace de trois ans, l’entreprise a grandi et a même développé sa propre marque de produits cosmétiques que l’on trouve à l’institut. La gérante qui a été formée dans une école d’esthétique à Paris, et s’est spécialisée à Lille et en Belgique, forme à son tour ses collaboratrices. Elle n’hésite pas à embaucher des apprentis ou des jeunes tout juste sortis d’école afin de leur donner à son tour une chance de réussir.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...