test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Économie circulaire : un cluster « d’importance vitale »

Auteur:

Catégorie:

Le Gamec (Groupement des acteurs mahorais pour l’économie circulaire) a été constitué ce mardi matin au siège de la Chambre de commerce et d’industrie de Mayotte (CCIM). Destiné à rassembler les acteurs de l’économie circulaire à Mayotte, il s’agit du cinquième cluster constitué dans le cadre d’une convention avec le Conseil départemental.

La folie des clusters ! A la Chambre de commerce et d’industrie de Mayotte (CCIM), les créations s’enchaînent, mais ne se ressemblent pas ; après les filières maritime, cosmétique, de la tech et du tourisme, celle des déchets et de leur valorisation a elle aussi droit à son cluster. Ce mardi matin, s’est ainsi tenue l’assemblée générale constitutive du « Gamec », le Groupement des acteurs mahorais pour l’économie circulaire. Derrière ce nom : une association de loi 1901 qui aura vocation à rassembler les acteurs mahorais de l’économie circulaire. « Ce cluster est d’une importance vitale pour notre territoire car vous travaillez sur une matière première très présente à Mayotte : le déchet », s’est exprimé Marcel Rinaldy, élu du pôle développement économique de la CCIM, en préambule de l’assemblée.

Trois ans de travail

La constitution du Gamec est le fruit de plusieurs ateliers menés depuis la fin de l’année 2020 par les quinze membres fondateurs. « De ces réflexions ont émergé six axes de travail principaux : le lobbying, la mutualisation des coûts, la structuration de la filière, le développement des compétences, la conquête de nouveaux marchés et l’accession au foncier », énumère Émilie Darcourt, chargée de mission développement durable à la CCIM, qui accompagne le projet depuis son émergence. Parmi les professionnels à l’initiative de ce groupement : des entreprises incontournables du secteur (Star Mayotte, Enzo Technic Recyclage, Mayotte Assainissement Propreté, entre autres), des jeunes entreprises, des structures d’insertion par l’activité économique (LVD Environnement Mayotte, Régie de Territoire de Tsingoni, Wenka Culture) ou encore des associations actives dans le domaine de la valorisation des déchets (R2D2, Yes We Can Nette).

Plusieurs actions déjà envisagées

Déchetterie professionnelle, création d’un annuaire, d’une cartographie des acteurs, ou encore d’une application de mise en relation de producteurs et de collecteurs de déchets sont autant d’exemples d’actions collectives d’ores et déjà envisagées par le Gamec. Pour sa pérennisation, l’association bénéficiera d’un bureau dans la future Technopole, qui devrait être inaugurée d’ici la fin d’année, et recrutera un salarié dédié à l’animation du cluster.

En fin d’assemblée, un conseil d’administration de treize membres a été élu pour deux ans, et le bureau composé. Star Mayotte & Star Urahafu (groupe Suez), représentée ce jour par son directeur Sébastien Suchy et sa responsable administratif et RH Fatima Bacar, assurera la présidence du Gamec. Il sera épaulé par deux vice-présidents que sont LVD Environnement Mayotte et LMDE (La Mahoraise de l’environnement). Les sociétés Habit’âme et EBE (Entreprise Bugna Éric) se chargeront respectivement du secrétariat et de la trésorerie.

Dans la même catégorie