Une météorite au large de Mayotte

Une météorite au large de Mayotte

Lundi soir, les habitants de Mayotte ont "tous entendu" le bruit d'une forte explosion, selon la préfecture. D'après plusieurs témoignages, "une boule de feu" aurait été aperçue dans le ciel avant de venir s'écraser à quelques kilomètres des côtes mahoraises. Contactée par Flash Infos, la préfecture a confirmé cette hypothèse.

Après les séismes, des météorites à Mayotte ! Cette "boule de feu" observée par certains, suivie d'une forte explosion – comme une déflagration –  a été entendue "par tous", lundi soir vers 21h30. Il s'agit d'un phénomène "naturel" que les autorités de l'île aux parfums prennent toutefois très au sérieux. Dans la soirée de lundi, le préfet de Mayotte, Dominique Sorain, a admis sur Twitter que "à ce stade, aucune explication (n’avait) pu être fournie". Pour autant, beaucoup d'habitants ont directement affirmé, sur les réseaux sociaux, avoir vu une météorite.

"La boule de feu est passée à côté de nous. Elle éclairait tout sur son passage. Elle est partie vers le large et puis elle a explosé. Nous sommes dehors, nous avons allumé la radio mais nous n'entendons rien", témoignait un riverain de Mayotte lundi soir. "Il y a une météorite qui est tombée sur Mayotte je crois", affirmait un autre. "Tout Mayotte vient d’entendre et ressentir une énorme explosion, sans explication, certains auraient vu une météorite s’écraser ... impatient de savoir ! Ça commence à être vraiment étrange, ces phénomènes", racontait un troisième.

Contacté par Flash Infos mardi en fin d'après-midi, le directeur de cabinet du préfet de Mayotte, Étienne Guillet, a confirmé cette hypothèse : "Nous avons fait un certain nombre de démarches auprès des services spécialisés, au niveau de la surveillance aérienne et maritime, afin de vérifier les vols aériens ou tout autre chose qui aurait pu expliquer cette explosion et cette boule de feu. Force est de constater qu'à l'occasion d'un phénomène naturel, une météorite est tombée dans l'océan Indien à quelques kilomètres des terres mahoraises".

"À quelques milliers de mètres de profondeur"

Pour le moment, la préfecture s'efforce donc de définir avec plus de précision le point d'impact de cette météorite par le biais d'autres structures scientifiques comme les observatoires astronomiques de la zone. "C'est un peu compliqué de savoir exactement quelle est sa position, c'est donc tout l'intérêt de ce que nous sommes en train de mettre en place. Il se peut que l'impact soit suffisamment loin et la zone suffisamment vaste pour ne pas pouvoir avoir d'identification sur le point d'impact. Pour l'instant, je n'ai pas d'éléments pour orienter les recherches sur la zone potentiellement impactée", regrette Étienne Guillet.

Joint par téléphone, le Centre national d'études spatiales (CNES) ainsi que l'Observatoire de Paris – plus grand pôle national de recherche en astronomie – ont préféré pour le moment réserver leurs commentaires, expliquant qu'ils étaient en train de prendre connaissance du phénomène. "Si nous avions des éléments concrets, évidemment, les services de l'État feraient le nécessaire pour retrouver cette météorite mais cela dépendrait également de la profondeur à laquelle elle se trouve. L'impact est en extérieur du lagon donc la profondeur potentielle doit se situer à quelques milliers de mètres de profondeur", a annoncé le directeur de cabinet du préfet de Mayotte. De son côté, Dominique Sorain a tenu à remercier la population pour avoir su "garder son sang-froid" en n’encombrant pas les services de secours durant ce phénomène exceptionnel. La préfecture a affirmé que des précisions seront communiquées dans les prochains jours.

Qu'est-ce qu'une météorite ?

Quand il rentre dans l’atmosphère terrestre à des dizaines de milliers de kilomètres-heure, le météoroïde génère une spectaculaire trace lumineuse : le météore. Une fois sa course achevée sur le sol de notre planète, à environ 300 km/h, le météoroïde prend le nom de météorite. Chaque année, il tombe 50 tonnes de météorites pesant de 100 grammes à 100 kilos, et plus de 5.000 tonnes de micrométéorites, même si la plupart des météorites perdent plus de 90 % de leur masse pendant leur traversée de l’atmosphère. En France, 77 météorites ont été collectées depuis 1492, date de la chute de la météorite d’Ensisheim, la plus ancienne d’Europe.

Abonnement Mayotte Hebdo