Météorologie | Un retour à la normale

Météorologie | Un retour à la normale © Akanha

A l'heure où le changement climatique continue d'affecter la planète, Mayotte enregistre des records de saison en termes de températures depuis six mois consécutifs.

A l'occasion de la journée mondiale du climat, le 8 décembre, Bertrand Laviec, délégué départemental de Météo France pour Mayotte fait le point sur le climat de l'île aux parfums. 

FI : Mayotte bat des records de température depuis quelques mois, comment expliquez-vous cela ? 

Bertrand Laviec : Il n'a jamais fait aussi chaud à Mayotte depuis que l'on procède à des mesures, et nous faisons des mesures depuis 1949. On a connu le mois de juin le plus chaud jamais enregistré, cela fait maintenant six mois d'affilé qu'on bat les records. On commence sérieusement à penser que c'est lié au changement climatique. 

FI : Les fortes pluies des derniers jours, quant à elles, restent-elles dans la norme ? 

Bertrand Laviec : On revient vers la normale. On sort de plusieurs années où on avait des saisons des pluies plus au moins torpides, l'année dernière était pire. Là, on vit une saison des pluies tout à fait normale. Généralement, le début de la saison des pluies démarre sur la deuxième quinzaine du mois de novembre, chose qui n'était pas arrivée depuis quelque temps. La "normale" en météo est la moyenne sur 30 ans et nous sommes en plein dedans. 

FI : Selon Météo France, le mois le plus sec à Mayotte est le mois de juillet. A quoi devons-nous nous attendre en 2018 après la saison des pluies ? 

Bertrand Laviec : Il s'agira d'une succession de mois qui s'avèreront de moins en moins humides. La saison des pluies, officiellement, commence le 1 er novembre et s'achève le 30 avril. A partir de mi-avril on commence à entrer dans des périodes plus sèches, dès que le flux de mousson aura disparu. Au début, on aura encore un peu d'averses, puis progressivement on arrivera vers le mois le plus sec, donc le mois de juillet. 

FI : Alors qu'à La Réunion par exemple, où le mois le plus sec est celui d'octobre... 

Bertrand Laviec : Nous ne sommes pas sous les mêmes latitudes qu'à La Réunion. A Mayotte, nous sommes plus près de l'équateur. A La Réunion, c'est un climat tropical modéré. Nous, on est sur un climat équatorial, ce qui explique les différences. 

 

Abonnement Mayotte Hebdo