Une épicerie éco-solidaire itinérante à la rencontre des Mahorais

À lire également

Naissance d’un volcan : quand les Mahorais s’en mêlent

La découverte du volcan sous-marin au large de Mayotte célèbre sa première année. À cette occasion, Flash Infos donne, tout au long de cette semaine, la parole à ceux qui, de près ou de loin, œuvrent pour une meilleure connaissance de ce phénomène naturel inédit qui évolue, chaque jour, sous le regard des Mahorais. Aujourd’hui, rencontre avec Saïd Saïd Hachim, géographe mahorais qui, des années plus tôt, émettait déjà l’hypothèse de la naissance d’un nouveau volcan, précisément dans la zone où celui-ci a été découvert en 2019.

La crise sismo-volcanique de Mayotte se dévoilera, vendredi soir, sur tous les écrans de France

La découverte du volcan sous-marin au large de Mayotte célèbre sa première année. À cette occasion, Flash Infos donne, tout au long de cette semaine, la parole à ceux qui, de près ou de loin, œuvrent pour une meilleure connaissance de ce phénomène naturel inédit qui évolue, chaque jour, sous le regard des Mahorais. Aujourd’hui, rencontre avec Pascal Crésegut, réalisateur du documentaire inédit « Mayotte, la naissance d’un volcan », diffusé ce vendredi soir sur France Ô.

“À couper le souffle”, en apnée dans le lagon de Mayotte avec un champion mondial

Le documentaire diffusé dimanche dernier par France Ô suit les explorations de Stéphane Tourreau, vice-champion du monde d’apnée, dans le 101ème département. Le sportif revient sur ces dix jours mémorables à Mayotte.

Le lagon de Mayotte à nouveau sous haute surveillance

Les récents actes malveillants à l’encontre des espèces marines et des plages ont poussé les autorités à agir. Le parc naturel marin et les associations habilitées sont à nouveau autorisés à surveiller le lagon même si le confinement n’est pas levé. Cette reprise d’activité marine est aujourd’hui indispensable afin d’atténuer les dégâts de demain. 

L’association Yes We Can Nette lance un projet d’épicerie éco-solidaire itinérante. Connue pour ses actions de lutte contre la prolifération des déchets sur le territoire de Mayotte, Yes We Can Nette souhaite étendre son action et s’adapter à l’enclavement de certains quartiers informels en créant une vente ambulante au service de la population.

Dans la petite rue de Boubouni se trouve le siège de Yes We Can Nette. Épicerie, laverie et centre de collecte de canettes usagées… L’association a différentes casquettes. Lieu bien connu des habitants du quartier, les locaux sont avant tout un lieu de vie et de partage. Aujourd’hui, la structure veut voir plus loin et créer une épicerie éco-solidaire itinérante. « L’objectif c’est de développer un processus qui a fait ses preuves à M’tsapéré et la Vigie. Celui de collecter des canettes en métal et bouteilles à recycler donnant droit à 40 % de réduction sur des produits alimentaires de première nécessité. » Pour assurer son action mobile, l’association prévoit d’acquérir un triporteur électrique solaire qui contiendra les denrées alimentaires et un vélo électrique équipé d’une remorque qui pourra permettre de stocker les canettes usagées.

Les missions de l’épicerie mobile Yes We Can Nette seront assurées par deux volontaires en service civique. Ils stationneront à proximité des écoles afin d’être aisément identifiés. « En fonction des contraintes de capacité et de stockage, la tournée de vente ambulante pourra avoir une amplitude différente suivant les quartiers ». Lors de ces ventes mobiles, l’offre proposée par l’association sera réduite à des produits alimentaires secs ou en conserve. Les bénéficiaires pourront se rendre dans les locaux de l’association à M’tsapéré ou à la Vigie dans le but de pouvoir retrouver la totalité des denrées proposées mais aussi les objets créés à partir de matériaux recyclés par les bénévoles.

Le “compte canette”

Pour bénéficier des réductions appliquées par Yes We Can Nette sur les denrées alimentaires, les nouveaux bénéficiaires devront ouvrir auprès des responsables de l‘association un « compte canette ». Ensuite, les membres de l’association pourront comptabiliser le nombre de canettes vides ramenées passage après passage. Ils pourront ainsi avoir accès à des réductions sur les produits de l’épicerie.

Par son action l’association souhaite « favoriser l’émergence de nouveaux dispositifs innovants, écologiques et solidaires ». Les canettes récoltées sont ensuite collectées par l’organisme Star Mayotte et valorisée par Citeo. En 2020, l’association a récolté 3.4 tonnes de canettes, ce qui représente presque 10% du recyclage de ces produits usagés dans le 101ème département.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°955

Le journal des jeunes

À la Une

Loi Mayotte : Les motifs impérieux s’invitent dans les débats, portés par un groupe de médecins du CHM

En pleine audience du préfet pour la consultation sur la loi programme, des personnels soignants ont décidé d'interpeller le représentant de l’État au sujet...

Réouverture des salles de sport à Mayotte : une bouffée d’oxygène après trois mois sous tension

Après trois longs mois de fermeture, les salles de sport de Mayotte peuvent à nouveau accueillir du public depuis ce lundi. Malgré les difficultés...

Ramlati Ali : « Le gouvernement n’a pas découragé Air France, la discussion est en cours »

Piste longue, non-venue d'Air France, campus connecté, grève des sages-femmes. Au cours de la dernière semaine, la député de la majorité, Ramlati Ali, a...

Le CNAM et le rectorat de Mayotte s’allient pour la formation professionnelle

Le conservatoire national des arts et des métiers et le rectorat de Mayotte viennent de signer un accord cadre pour mutualiser leurs réseaux afin...

Tortues : deux braconniers condamnés à 18 mois de prison ferme par la chambre d’appel de Mamoudzou

Ce jeudi 6 mai avait lieu le procès en appel de deux braconniers de tortues interpellés au mois de février en Petite-Terre. Résultat ?...