Innovation : La première couche lavable made in Mayotte

À lire également

Mayni : un e-shop pour s’habiller en un clic à Mayotte

Derrière la nouvelle boutique en ligne, il y a Nahida, une jeune mère de 28 ans, qui a lancé son projet pour permettre aux...

Avec KuléVR, la réalité virtuelle s’installe à Mayotte

Passionné de jeux vidéos, Karim Abderemane vient de créer son entreprise individuelle dénommée KuléVR dont le but est de faire découvrir la réalité virtuelle...

Alfa Moussa vous propose Mayotte d’en haut grâce à ses drones

Alfa Moussa vient de créer sa société de photographie et vidéographie par drone. Passionné par les images aériennes, ce jeune originaire de Chiconi entend...

La directrice de la Cress Mayotte dans le top 100 des femmes européennes engagées dans l’entrepreneuriat social

Directrice de la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire de Mayotte depuis un an, Maymounati Moussa Ahamadi voit son travail déjà salué par...

Depuis le début de l’année 2021, la marque Dounaa propose des couches pour enfants conçues, développées et commercialisées à Mayotte. L’objectif de cette jeune entreprise : répondre aux problématiques environnementales dues à la démographie croissante de l’île.

Mayotte bat tous les records de naissance, près de 10.000 enfants sont nés sur notre territoire en 2020. Cela représente près de 1.446 couches par enfant chaque année. Rapporté au nombre de naissances, nous aurions potentiellement 1.446.000 couches déversées dans la nature chaque année. Nous en retrouvons malheureusement trop souvent sur les plages ou dans la mangrove. Notre souhait est de présenter aux parents qui adhèrent à notre projet une alternative budgétaire et environnementale aux couches jetables.” Les quatre créateurs de Dounaa travaillent depuis la fin d’année dernière sur ce projet de couches réutilisables 100% mahoraises. Deux couturiers assurent la confection des couches réalisées avec des tissus biologiques certifiés Oeko Tex achetés sur le territoire de Mayotte. À terme, celles-ci devraient être fabriquées à partir de tissus recyclés afin de répondre aux exigences environnementales de la marque.

innovation-premiere-couche-lavable-made-in-mayotte

“Il n’y a pas de ligne d’arrivée”

Soucieux de répondre aux exigences des consommateurs et de leur offrir un produit à la fois efficace, confortable, sain et esthétique, les créateurs des couches Dounaa ont réalisé différentes phases de tests. “Nous avons eu un panel d’une dizaine de testeurs qui ont pu nous faire des retours précis sur des améliorations à apporter. Aujourd’hui, nous proposons cinq gammes de tailles adaptables à toutes les morphologies grâce à un système de boutons pressions et de velcros.” Pour garantir l’absorption, les couches sont composées de plusieurs épaisseurs permettant d’assurer leur imperméabilité. De plus, Dounaa souhaite grâce à ses designs innovants “changer de la monotonie des couches blanches et apporter de l’élégance à bébé”.

 

Des perspectives d’avenir et de développement

La jeune entreprise voit déjà grand et projette de recruter un ou deux couturiers afin d’assurer les futures commandes et ainsi garantir une production locale. Ils espèrent séduire un large public à Mayotte mais aussi dans les territoires voisins. “Nous sommes dans un département et une région géographique où la natalité est très forte. Certains fabricants internationaux investissent notamment en Afrique de l’Est considérant que la simplicité de la couche jetable en fait le produit d’avenir dans la région. Nous posons le postulat inverse et souhaitons avoir l’opportunité de convaincre sans cesse plus de parents que Dounaa est un produit d’avenir.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°955

Le journal des jeunes

À la Une

Loi Mayotte : Les motifs impérieux s’invitent dans les débats, portés par un groupe de médecins du CHM

En pleine audience du préfet pour la consultation sur la loi programme, des personnels soignants ont décidé d'interpeller le représentant de l’État au sujet...

Réouverture des salles de sport à Mayotte : une bouffée d’oxygène après trois mois sous tension

Après trois longs mois de fermeture, les salles de sport de Mayotte peuvent à nouveau accueillir du public depuis ce lundi. Malgré les difficultés...

Ramlati Ali : « Le gouvernement n’a pas découragé Air France, la discussion est en cours »

Piste longue, non-venue d'Air France, campus connecté, grève des sages-femmes. Au cours de la dernière semaine, la député de la majorité, Ramlati Ali, a...

Le CNAM et le rectorat de Mayotte s’allient pour la formation professionnelle

Le conservatoire national des arts et des métiers et le rectorat de Mayotte viennent de signer un accord cadre pour mutualiser leurs réseaux afin...

Tortues : deux braconniers condamnés à 18 mois de prison ferme par la chambre d’appel de Mamoudzou

Ce jeudi 6 mai avait lieu le procès en appel de deux braconniers de tortues interpellés au mois de février en Petite-Terre. Résultat ?...