L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Marche blanche contre la violence

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

À Mayotte, “le confinement a révélé la capacité perverse de certains à faire du mal aux autres sans qu’ils ne s’en rendent compte”

Deux mois de confinement peuvent en dire long sur un individu, mais ils peuvent également dévoiler les pires et les meilleurs aspects d’une société. La crise sanitaire a mis en évidence les failles de la société mahoraise, partagée entre la conscience de certains et l’irresponsabilité des autres. Le sociologue Combo Abdallah Combo nous explique pourquoi il est urgent de tirer les leçons de ce confinement et essayer de changer la donne. 

Camille Miansoni, procureur de Mayotte : “Mon rôle est de protéger la société avant tout”

L’affaire du rapt en Petite-Terre qui suscite l’émoi dans l’ensemble du Département est révélatrice de nombre de maux dont souffre la société mahoraise au sein de laquelle nombre de personnes semblent valider l’idée que l’on puisse se faire justice soi-même à défaut d’une carence supposée de l’État. Le procureur de la République, Camille Miansoni, revient ici sur ces éléments. C’est aussi l’occasion pour lui de rappeler le rôle qu’il occupe et la vision qui l’anime alors que les critiques pleuvent sur sa personne.

Suite à l’agression à l’arme blanche d’un chauffeur de bus scolaire par un lycéen à Acoua le 16 février dernier, le collectif des habitants d’Acoua organise une marche blanche.

Afin de répéter leur ras-le-bol face à la violence et en soutien à la victime, le collectif des habitants d’Acoua, en collaboration avec la mairie et l’association Maecha espoir, invitent l’ensemble de la population de Mayotte à une marche blanche ce dimanche à 8h.

Le but est de sensibiliser la population notamment les parents d’élèves à ce phénomène de violence et par la suite travailler avec les autorités locales et établissements scolaires pour endiguer le problème.

Pour rappel, la victime après avoir effectué un contrôle de titre de transport, a voulu sortir du bus un lycéen récalcitrant. S’en est suivi une altercation avant que le jeune homme ne se munisse d’un couteau de cuisine et blesse le conducteur au mollet. Une agression qui a conduit à trois jours d’ITT (incapacité totale de travail) pour le chauffeur.

Le jeune homme est passé en comparution immédiate hier au tribunal. Il sera suivi par des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Le départ de la marche de ce dimanche, aura lieu au carrefour Chamanadobé. Sont invités : les chefs des établissements et les professeurs de la cité du Nord, du collège de M’tzamboro, de Dzoumogné et de M’tsangamouji ainsi que les maires de ces communes sans oublier le transporteur Matis. En espérant que l’événement marque durablement les esprits.

 

 

Recevez toute l’actualité de Mayotte, au format PDF, chaque matin dans votre boite mail. 180€ / 1 an

www.flash-infos.somapresse.com

 

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Disparition inquiétante de Fabien Trifol, directeur Aménagement à la Cadema

Ce dimanche, vers 16h30, Fabien Trifol a quitté son domicile de Petite-Terre où il vit avec sa compagne pour une balade sans préciser son...

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille...

Boulevard urbain : Cap vers une validation du plan de financement

Examen de passage réussi devant la Commission nationale du débat public (CNDP) à Paris. Le Département de Mayotte a reçu le feu vert il...

TME 2024 : Catégorie Jeune entreprise

Dernières pousses de l’économie mahoraise, les cinq nommés de notre catégorie Jeune entreprise montrent déjà toutes les qualités pour bien s’implanter dans le paysage...

Désert médical : « Tant que le souci d’effectif ne sera pas réglé, les gens viendront mais ne resteront pas »

Dans sa stratégie d’attirer des professionnels de santé au centre hospitalier de Mayotte (CHM), l’agence May’Santé recrutement réalise depuis mars jusqu’au mois de juin...