L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Le Mistral ramène 500 tonnes de fret

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

À Mayotte, “le confinement a révélé la capacité perverse de certains à faire du mal aux autres sans qu’ils ne s’en rendent compte”

Deux mois de confinement peuvent en dire long sur un individu, mais ils peuvent également dévoiler les pires et les meilleurs aspects d’une société. La crise sanitaire a mis en évidence les failles de la société mahoraise, partagée entre la conscience de certains et l’irresponsabilité des autres. Le sociologue Combo Abdallah Combo nous explique pourquoi il est urgent de tirer les leçons de ce confinement et essayer de changer la donne. 

Camille Miansoni, procureur de Mayotte : “Mon rôle est de protéger la société avant tout”

L’affaire du rapt en Petite-Terre qui suscite l’émoi dans l’ensemble du Département est révélatrice de nombre de maux dont souffre la société mahoraise au sein de laquelle nombre de personnes semblent valider l’idée que l’on puisse se faire justice soi-même à défaut d’une carence supposée de l’État. Le procureur de la République, Camille Miansoni, revient ici sur ces éléments. C’est aussi l’occasion pour lui de rappeler le rôle qu’il occupe et la vision qui l’anime alors que les critiques pleuvent sur sa personne.

Ce lundi, le Mistral accostait à Mayotte pour la deuxième fois. C’est au port de Longoni qu’il a déchargé ses 500 tonnes de fret alimentaire, sanitaire, et de fournitures diverses. Un déchargement qui s’est déroulé sous les yeux du préfet, Jean-François Colombet. 

Cinq-cents : c’est le poids, en tonnes, du fret déchargé par le porte-hélicoptères Mistral, hier, au port de Longoni. Pour sa deuxième rotation à Mayotte, le navire a donc plus que doublé sa cargaison, la première, le mois dernier, ayant ramené 233 tonnes de matériels divers. Au programme, cette fois : 300 tonnes de denrées alimentaires, 30 tonnes de produits sanitaires, mais aussi 90 tonnes de fournitures diverses – matériel de chantiers, pièces électriques et industrielles, etc. –, « indispensables à la reprise économique », a expliqué le préfet Jean-François Colombet, présent lors de l’opération de déchargement. Également ramené sur le 101ème département : un hélicoptère loué à une entreprise privée réunionnaise et destiné à assurer les transports d’urgence entre les centres médicaux de référence du territoire et le CHM, à Mamoudzou. 

La présence du Mistral a également été l’occasion pour le haut fonctionnaire de mettre en lumière la chaîne logistique mise en place lors de cette crise sanitaire : « Les lignes aériennes commerciales ont été fermées et le transport international maritime est très désorganisé en ce moment, les compagnies n’ont pas le même rendement que d’habitude. (…) S’il ne manque pas grand-chose dans les rayons aujourd’hui, c’est parce que cette chaîne fonctionne bien et est performante », a-t-il mis en avant, rappelant que plus de 1 000 tonnes de fret ont été débarquées depuis lancement du pont maritime, que complète le pont aérien et les 140 tonnes de fret que ce dernier a amené sur le territoire.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...