test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Affaire Roukia : 5 ans ferme pour Mathias Belmer

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

À Mayotte, “le confinement a révélé la capacité perverse de certains à faire du mal aux autres sans qu’ils ne s’en rendent compte”

Deux mois de confinement peuvent en dire long sur un individu, mais ils peuvent également dévoiler les pires et les meilleurs aspects d’une société. La crise sanitaire a mis en évidence les failles de la société mahoraise, partagée entre la conscience de certains et l’irresponsabilité des autres. Le sociologue Combo Abdallah Combo nous explique pourquoi il est urgent de tirer les leçons de ce confinement et essayer de changer la donne. 

Camille Miansoni, procureur de Mayotte : “Mon rôle est de protéger la société avant tout”

L’affaire du rapt en Petite-Terre qui suscite l’émoi dans l’ensemble du Département est révélatrice de nombre de maux dont souffre la société mahoraise au sein de laquelle nombre de personnes semblent valider l’idée que l’on puisse se faire justice soi-même à défaut d’une carence supposée de l’État. Le procureur de la République, Camille Miansoni, revient ici sur ces éléments. C’est aussi l’occasion pour lui de rappeler le rôle qu’il occupe et la vision qui l’anime alors que les critiques pleuvent sur sa personne.

Le principal prévenu, Mathias Belmer a été reconnu coupable de tous les chefs d’inculpation qui pesaient contre lui. On lui reprochait notamment d’avoir provoqué, involontairement la mort de la jeune fille, d’avoir détenu de la drogue et d’avoir tenté de dissimuler le cadavre de son petite copine, Roukia Soundi. Il a été condamné à 5 ans ferme, une partie de sa peine a déjà été effectuée, mais il retourne tout de même en prison pour finir le reste avec son placement sous mandat de dépôt. Pour les autres prévenus, il s’agit de sa patronne, Frédérique Blondel, condamnée pour recel de cadavre. Elle a déjà passé 4 mois en détention provisoire, la même peine a été prononcée contre elle. Elle est donc laissée libre à l’issue du délibéré.

L’ami de Mathias Belmer, qui avait simplement transporté et goûté la drogue a été condamné à 4 mois avec sursis. Quant aux deux “indics” de la police, Daniel Mohamed et Saïd Ahamada Mzé ils ont été condamnés à 2 ans de prison dont 1 ferme pour l’un, qui a vendu la drogue et 1 an dont la moitié en ferme pour l’autre, qui avait contribué au deal.

Du côté des forces de l’ordre, le gendarme impliqué a été condamné à 2 ans de prison dont 1 avec sursis et une mise à l’épreuve de 2 ans. Il avait transporté la drogue en prétendant ne pas savoir ce qu’il y avait dans l’enveloppe. Le policier qui a remis la drogue à ses indics a, quant à lui, été condamné à 2 ans de prison dont 1 année ferme, même s’il a été relaxé du chef d’inculpation de détention de produits stupéfiants, avec une obligation de soin.

La famille de Roukia s’est portée partie civile dans cette affaire. La mère, la tante et les deux frères de la jeune fille ont obtenu du tribunal la somme de 44 000 euros de la part des prévenus, qui devront payer solidairement la somme. Par ailleurs, ils devront s’acquitter des frais de justice, à hauteur de 6000 euros. Pour l’instant les prévenus n’ont pas fait part de leur intention sur un possible recours en appel.

Adrien Theilleux

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Un jeune homme de 22 ans tué à Bonovo ce samedi

Un jeune homme, âgé de 22 ans, a été retrouvé mort avec une large plaie à l’arrière du cou, dans la soirée de samedi,...

Elections législatives : douze candidats à l’assaut des deux circonscriptions mahoraises

La liste des candidats mahorais pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet est désormais connue. Quatre seulement se présentent dans la...

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...