“Réglez vos factures au plus près de chez vous” avec les nouvelles bornes de paiement EDM

À lire également

Coupure généralisée : un individu vandalise un câble 20.000 Volts et plonge Mayotte dans l’obscurité

Une panne de courant a coupé l'électricité sur toute l'île dans la nuit de mercredi à jeudi. Les équipes d'EDM ont mis plusieurs heures...

Claude Hartmann, DG d’EDM : vers une meilleure électrification de Mamoudzou… et de Mayotte ?

La mairie de Mamoudzou et Electricité de Mayotte (EDM) se sont rendues ensemble à Kawéni ce lundi, afin de communiquer sur leur nouveau travail...

Trois nouvelles bornes “Paiement Express” d’EDM devraient voir le jour à Dembéni, Koungou et M’tsamboro d’ici la fin de l’année 2021. Vendredi matin, le directeur général d’Electricité de Mayotte, Claude Hartmann, a accueilli les maires de ces différentes communes afin de signer les conventions de partenariat pour l’implantation de bornes de paiement dans leurs localités.

L’enjeu d’EDM c’est d’être au plus près de son territoire”, affirme Nassim Saïd, chef de projet en charge de l’implantation des bornes EDM dans le 101ème département français. Depuis 2019, le fournisseur d’électricité a signé cinq conventions de partenariat pour la création de bornes à Chirongui, Combani, Dzoumogné, Mamoudzou et Pamandzi. À terme, l’entreprise espère en installer dix autres sur l’ensemble du territoire mahorais.

Parmis nos 48.000 clients, un particulier sur quatre paie en espèce au guichet. Le temps d’attente moyen aux caisses est de 66 minutes. Ce sont 66 minutes de trop !”, affirme Nassim Saïd. Avant de revenir sur les bienfaits de ce nouveau dispositif, dont le but consiste à offrir un gain de temps non négligeable à ses usagers. “Suite à notre expérimentation avec la première borne automatique mise en place sur notre site de Kawéni, nous observons aujourd’hui une baisse de fréquentation des caisses de Kawéni de -67% entre 2018 et 2020. La fréquentation de la borne quant à elle a connu une augmentation de +134% durant la même période”, se félicite-t-il au moment de détailler ces statistiques.

“Décentraliser les moyens de paiement pour nos clients”

Concernant l’installation de ces bornes, rien n’a été laissé au hasard. L’objectif ? Répondre aux besoins des Mahorais en limitant les files d’attente et les déplacements et ainsi faciliter le paiement des factures. Bientôt, tous les usagers d’EDM pourront se rendre à la borne la plus proche de chez eux pour régler leur redevance en électricité. Ils éviteront alors les frais de relance et les risques de coupures électriques dans leur logement en cas d’impayé ou de retard de paiement.

Et c’est au tour de Dembéni, Koungou et M’tsamboro de passer ce pas d’ici la fin de l’année 2021. “Nous avons choisi l’emplacement des bornes en fonction du bassin de population mais aussi des axes stratégiques (commerces, services publics, circulation…). Enfin, nous avons analysé l’origine des paiements des caisses et de la borne de Kawéni pour adapter au mieux les nouvelles bornes aux attentes de nos clients”, annonce Nassim Saïd, très fier de l’innovation portée par la compagnie et soutenue par les municipalités.

Au total, les huit bornes représentent un investissement de 640.000 euros d’achat et d’aménagement en dehors des frais d’exploitation et de maintenance. Les communes partenaires du projet s’engagent à “mettre à disposition du foncier” et à assurer la “construction du local”. L’entreprise EDM prend en charge quant à elle “la fourniture de la borne de paiement ainsi que des éléments de sécurisation de celle-ci, l’aménagement intérieur du local, l’installation et l’alimentation électrique, la fourniture et la pose de la signalétique, l’entretien de la borne et la gestion quotidienne de celle-ci.” Par ce projet, Électricité De Mayotte espère également participer à “l’effort environnemental du territoire” en limitant les déplacements, notamment vers son siège situé en plein cœur de Kawéni.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°955

Le journal des jeunes

À la Une

Loi Mayotte : Les motifs impérieux s’invitent dans les débats, portés par un groupe de médecins du CHM

En pleine audience du préfet pour la consultation sur la loi programme, des personnels soignants ont décidé d'interpeller le représentant de l’État au sujet...

Réouverture des salles de sport à Mayotte : une bouffée d’oxygène après trois mois sous tension

Après trois longs mois de fermeture, les salles de sport de Mayotte peuvent à nouveau accueillir du public depuis ce lundi. Malgré les difficultés...

Ramlati Ali : « Le gouvernement n’a pas découragé Air France, la discussion est en cours »

Piste longue, non-venue d'Air France, campus connecté, grève des sages-femmes. Au cours de la dernière semaine, la député de la majorité, Ramlati Ali, a...

Le CNAM et le rectorat de Mayotte s’allient pour la formation professionnelle

Le conservatoire national des arts et des métiers et le rectorat de Mayotte viennent de signer un accord cadre pour mutualiser leurs réseaux afin...

Tortues : deux braconniers condamnés à 18 mois de prison ferme par la chambre d’appel de Mamoudzou

Ce jeudi 6 mai avait lieu le procès en appel de deux braconniers de tortues interpellés au mois de février en Petite-Terre. Résultat ?...