100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Avec sa nouvelle agence, Proman veut désacraliser l’intérim à Mayotte

À lire également

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

Rachat de Vindemia par GBH : la grande distribution de Mayotte face à la menace d’une concentration inédite

Réunion au sommet ce lundi, entre les différents acteurs économiques et politiques du 101ème département, alors que le rachat de Vindemia, filiale de Casino, par GBH, qui détient 11 magasins Carrefour, doit avoir lieu le 1er juillet. Pour l’instant, ni l’Autorité de la Concurrence, ni le Conseil d’État ne se sont prononcés contre l’opération. Mais après La Réunion, c’est au tour des acteurs mahorais de s’inquiéter de ses conséquences pour la vie économique locale.

Les poissonneries mahoraises ont le bec dans l’eau

À Mayotte, la préfecture a autorisé le maintien des activités de pêche. Une bonne nouvelle pour le secteur, qui se retrouve maintenant confronté à un problème de stockages des produits frais. Les poissonneries et les coopératives sont aujourd’hui les premières à faire les frais du manque de structures adaptées. 

Mercredi 10 novembre, Proman Mayotte fêtait l’inauguration de sa seconde agence mahoraise située en Petite-Terre. L’occasion pour le groupe de réaffirmer sa place dans l’océan Indien.

660 agences situées dans 15 pays différents, un chiffre d’affaires de 2.9 milliards en 2021, 31 ans d’expérience et une volonté de s’étendre dans la région. Vous l’aurez deviné, avec l’ouverture de sa toute nouvelle agence en Petite-Terre, Proman n’en est pas son coup d’essai. “Nous avons été les premiers à nous positionner sur le marché de l’intérim à Mayotte, dès son autorisation en 2018”, rappelle Nicolas Puluhen, le responsable de secteur océan Indien chez Proman. Grâce à ses implantations à La Réunion, à l’île Maurice et à Mayotte, le groupe emploie quotidiennement 220 à 250 personnes sur l’île aux parfums.

nouvelle-agence-proman-desacraliser-interim-mayotte

Petite agence mais grand projet

Avec ses cinq mètres par trois, l’agence Proman de Petite-Terre est la benjamine du groupe.
En effet, bien loin de ses racines, l’entreprise française spécialisée dans le domaine du travail temporaire et dans le recrutement en CDD/CDI compte bien se développer durablement sur l’île aux parfums. Mais pas que ! “Notre volonté est d’avoir une grande légitimité dans l’océan Indien, de nous installer, de rester et de mailler tout le territoire avec notre savoir-faire« , détaille Nicolas Puluhen. Bâtiment, industrie, services, transport, logistique… L’intérim a de multiples facettes. Pour gérer leurs agences, les responsables de Proman peuvent compter sur une équipe de cinq salariés permanents, répartis entre les deux agences.

Pour célébrer l’ouverture de cette nouvelle antenne de l’entreprise, le groupe n’a pas fait les choses à moitié. Après-midi jet-ski, réception avec plus de 150 personnes, privatisation du Faré et même la présence de Nassur Attoumani, venu spécialement pour dédicacer son dernier ouvrage “Mayotte rencontre de peuples et de civilisations”. Pas de doute, Proman affiche sa réussite et espère bien étendre son activité dans la région.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°976

Le journal des jeunes

À la Une

Aïcha, Nazla, Samira, Nayla, Soilahoudine et Noël, ambassadeurs des JO 2024

Du 9 au 17 octobre, six élèves de la classe Pierre de Coubertin-Alice Milliat sont allés enrichir leurs connaissances des Jeux Olympiques à Paris...

Les Naturalistes et 50 bénévoles paient un brin de toilette à l’îlot Mbouzi

Samedi matin, une cinquantaine de volontaires répondait à l'appel des Naturalistes de Mayotte pour une opération de nettoyage de l'îlot Mbouzi. Interdite aux visiteurs,...

Tsunamis et séismes à Mayotte, la nouvelle campagne de prévention est lancée

Le vendredi 26 novembre à la Case Rocher avait lieu le lancement de la nouvelle campagne de sensibilisation aux risques sismique et tsunamique à...

Les fonds européens se dépoussièrent au service des porteurs de projets mahorais

Le groupement d’intérêt public de Mayotte consacré aux fonds européens s’est présenté aux porteurs de projets privés et publics ce vendredi 26 novembre à...

Les taxis mabawa veulent plus que les miettes

Alors que les taximen mahorais ont déjà fort à faire avec les projets de transports interurbains que développe le département, ils doivent aussi faire...