Mayotte bat encore des records de naissance

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

L’Insee aussi fait sa rentrée et publie sa dernière étude relative à la maternité à Mayotte. Après une baisse en 2018, le nombre de naissances en 2019 a rattrapé le niveau record de 2017. Si les mères étrangères représentent encore deux tiers des naissances, le nombre de mères mineurs est en baisse.

Le record de 2017 a été battu, à dix bambins près. 9.770 enfants sont nés à Mayotte en 2019, a dévoilé l’Insee. En 2018, ce chiffre avait connu une légère baisse, puisqu’ils étaient 170 de moins que l’année précédente à voir le jour. « La fécondité reste très élevée » et « nettement » plus forte qu’en Guyane et en métropole, observe l’institut de la statistique. En effet depuis 2015, le nombre de naissance oscille systématiquement entre 9.000 et 9.800. « Entre 2003 et 2014, il était nettement inférieur : entre 7 000 et 7 500 en moyenne chaque année. » Comme c’est le cas depuis 2016, les trois quarts de ces enfants sont nés de mères étrangères, essentiellement comoriennes (70 %) et, en bien moindre mesure, malgaches (4 %). À l’image de la tendance générale cette année-là, le nombre de naissances de mères comoriennes et malgaches avait faiblit en 2018, avant de repartir à la hausse dès l’an suivant. Si les naissances de mères de nationalité française « sont assez stables depuis 2015, (…) la moitié des enfants sont nés d’un père de nationalité étrangère », là encore, principalement comorienne. « Au final, 55 % des nouveau-nés de 2019 ont au moins un parent français et naissent ainsi Français », relève l’Insee. « C’est autant qu’en 2018, un peu moins qu’en 2016 et 2017 (58 %) et surtout qu’en 2014 (72 %). » Explication avancée par l’Insee : depuis 2012, la population étrangère a fortement augmenté sur le territoire.

 

430 mères mineures

Fait marquant : le nombre de mères mineures a baissé et représente aujourd’hui 4 % des naissances totales à Mayotte, mais demeure plus élevé qu’à La Réunion ou en métropole. En 2019, elles étaient 430 à donner la vie avant d’avoir atteint la majorité, contre 470 en 2017. « En particulier, 110 enfants sont nés de mères de 15 ans ou moins. La plupart de ces mineures ont accouché dans une maternité (92 % contre 95 % en 2018) », précise l’Insee. « La part de mères étrangères est la même parmi les mères mineures que parmi les majeures (trois quarts). » Autre profil étudié : les mères domiciliées à Mayotte mais qui accouchent en dehors de l’île. Après une forte augmentation entre 2014 et 2017, leur nombre s’est semble-t-il stabilisé : en 2019, elles étaient 300 dans ce cas. La moitié de ces mères ont accouché sur l’île Intense, l’autre moitié en métropole. Elles sont en moyenne plus âgées que celles restées accouché à Mayotte (32 ans en moyenne contre 29). Parmi elles, six sur dix sont natives de l’île aux parfums, deux sur dix de métropole et une sur dix de La Réunion. « Les naissances hors du département restent un phénomène marginal (3 % des naissances en 2019), mais représentent 10 % des naissances des mères françaises domiciliées à Mayotte », commente l’institut de la statistique et des études économiques.

Enfin, la mortalité infantile reste élevée et l’est d’ailleurs bien plus qu’en France hexagonale : en 2019, sur 1.000 enfants nés vivants, 8,5 n’atteignent pas l’âge d’un an, soit un taux de mortalité infantile bien plus important qu’en métropole (3,6 pour 1.000 habitants). Ici, l’espérance de vie s’établissait, l’année passée, à 75 ans, soit huit de moins qu’en métropole.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Bodo : un nouvel album 100% made in Mayotte

Roho qui signifie coeur est le titre du nouvel album de Bodo. Il sort ce vendredi 30 octobre et fera certainement parler de lui....

Mayotte : Trois mois de prison avec sursis pour des cigarettes de contrebande et un panneau solaire volé

En octobre dernier, 2.800 cartouches de cigarettes et six kilos de bangué étaient interceptés par les gendarmes de Mayotte. Des arrivées de marchandises qui...

Confinement acte 2 : Quelles « adaptations » pour le sport mahorais ?

Un grand point d’interrogation plane au-dessus des sportifs mahorais. Les différentes fédérations nationales vont chacune de leur communiqué depuis mercredi soir et la dernière...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

Mayotte : La première sirène d’alerte inaugurée à Dembéni deux ans après les secousses

Les missions d’étude du volcan responsable des séismes de 2018 ont mis en évidence le risque de tsunami qui menace Mayotte. Pour s’en prémunir,...