100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Apnée au coeur de la Passe en S

À lire également

Naissance d’un volcan : quand les Mahorais s’en mêlent

La découverte du volcan sous-marin au large de Mayotte célèbre sa première année. À cette occasion, Flash Infos donne, tout au long de cette semaine, la parole à ceux qui, de près ou de loin, œuvrent pour une meilleure connaissance de ce phénomène naturel inédit qui évolue, chaque jour, sous le regard des Mahorais. Aujourd’hui, rencontre avec Saïd Saïd Hachim, géographe mahorais qui, des années plus tôt, émettait déjà l’hypothèse de la naissance d’un nouveau volcan, précisément dans la zone où celui-ci a été découvert en 2019.

La crise sismo-volcanique de Mayotte se dévoilera, vendredi soir, sur tous les écrans de France

La découverte du volcan sous-marin au large de Mayotte célèbre sa première année. À cette occasion, Flash Infos donne, tout au long de cette semaine, la parole à ceux qui, de près ou de loin, œuvrent pour une meilleure connaissance de ce phénomène naturel inédit qui évolue, chaque jour, sous le regard des Mahorais. Aujourd’hui, rencontre avec Pascal Crésegut, réalisateur du documentaire inédit « Mayotte, la naissance d’un volcan », diffusé ce vendredi soir sur France Ô.

“À couper le souffle”, en apnée dans le lagon de Mayotte avec un champion mondial

Le documentaire diffusé dimanche dernier par France Ô suit les explorations de Stéphane Tourreau, vice-champion du monde d’apnée, dans le 101ème département. Le sportif revient sur ces dix jours mémorables à Mayotte.

Le lagon de Mayotte à nouveau sous haute surveillance

Les récents actes malveillants à l’encontre des espèces marines et des plages ont poussé les autorités à agir. Le parc naturel marin et les associations habilitées sont à nouveau autorisés à surveiller le lagon même si le confinement n’est pas levé. Cette reprise d’activité marine est aujourd’hui indispensable afin d’atténuer les dégâts de demain. 

Chaque dimanche, le Nyamba Club emmène les apnéistes confirmés et amateurs pour une session de plongée dans les eaux turquoises du lagon. Une pratique cérébrale dans laquelle la recherche de la performance passe au second plan. Immersion aux côtés de Franck Gaultier.

Oubliez la plongée en bouteilles, Franck Gaultier vous emmène pour un voyage dans le bleu profond de l’océan Indien et sans bulles ! Sur le ponton, deux groupes se divisent et montent à bord d’un des deux navires jaunes du Nyamba Club : d’un côté les plongeurs « classiques », de l’autre les apnéistes. L’éducateur sportif en milieu carcéral troque chaque week-end ses baskets pour des palmes. Apnéiste depuis ses 15 ans, l’amoureux des fonds marins partage aujourd’hui sa passion avec les Mahorais en quête de sérénité.

Le plus important, c’est le relâchement”, prévient d’emblée Franck à ses élèves du jour. Mais avant de prétendre descendre à vingt mille lieues sous les mers, il faut savoir se préparer ! Le visage fouetté par les embruns, les apnéistes écoutent attentivement les consignes. “Tout d’abord, il faut évacuer au maximum le dioxyde de carbone (CO2) présent dans notre corps et le recharger en oxygène (O2). Nous adoptons alors un rythme respiratoire beaucoup plus lent, beaucoup plus profond pour nous détendre au maximum et consommer le moins d’oxygène possible”, détaille-t-il, en bon professeur, avant d’ordonner la mise à l’eau.

Une fois en plein cœur de la Passe en S, les apnéistes descendent, tour à tour et lentement, le long de la corde. “Nous recherchons l’économie dans tout, en évitant les mouvements ou les pensées parasites. Par ailleurs, il faut bien compenser afin d’équilibrer nos oreilles et ne pas risquer de nous percer un tympan.” Un calme qui leur permet de retenir leur respiration et de se concentrer sur leurs sensations tout en décompressant mètre après mètre.

Un appel à la méditation

Pour Laurent, douanier à l’aéroport de Dzaoudzi et novice en la matière, ce sport est avant tout un moment de zénitude : “l’apnée m’aide à améliorer mon niveau de concentration. Dans mon travail, je suis au contact du public et l’apnée m’aide à lâcher prise. C’est une forme de méditation. » Peu importe le niveau, cela demeure, ni plus ni moins, une pratique cérébrale. “En apnée, la seule limite c’est toi. L’apnée, c’est un peu de physique et beaucoup de mental. L’important, ce n’est pas la performance, mais nos sensations pour profiter au maximum de l’instant”, déroule Franck Gaultier. Seul au milieu de l’océan et des poissons, quoi de mieux pour se détendre ?

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°966

Le journal des jeunes

À la Une

En plus de son plan propreté, Mamoudzou s’attaque à son trafic routier

Ce vendredi 17 septembre, le maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaïla, a présenté son plan propreté 2020-2030 et signé un arrêté de voirie pour expérimenter...

Dans les yeux des jeunes mahorais avec “Nouveau regard sur ma ville 2021”

Vendredi dernier avait lieu le vernissage de l’exposition photographique “Nouveau regard sur ma ville 2021”. Un projet mis en place par la communauté d'agglomération...

Stéphane Bijoux, député européen : « Notre responsabilité, c’est d’accompagner nos planteurs, nos éleveurs et aussi nos pêcheurs »

Lundi 13 septembre, le député européen de La Réunion Stéphane Bijoux présentait devant le parlement de l'Union sont rapport intitulé "Vers un renforcement du...

Compagnies maritimes : la baisse des rotations pénalise les entreprises de Mayotte

Depuis l’annonce en juin d’une réduction du nombre de navires de CMA-CGM au port de Longoni, les patrons de l’île tirent la sonnette d’alarme....

Mon Pouleti : une polémique qui prend des ailes

Le nouvel abattoir Mon Pouleti a-t-il raté sa dernière campagne de publicité ? Ou au contraire, a-t-il fait un coup de maître ? Les...