L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

Voix des Outre-Mer : ce samedi, grande finale pour Lollia et Antone

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

La Meiitod d’Adrien

À Mayotte, presque tout le monde sait qui il est et ce qu’il chante. Il faut dire qu’aucun autre artiste mahorais ne peut se...

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Pour sa cinquième édition, le concours « Voix des Outre-mer » organise sa finale nationale, ce samedi 4 février, à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille, à Paris. Après Chaïma Assani et Eddy Haribou, ce sont Lollia Aiiaoui et Antone Boinali qui vont défendre l’île de Mayotte lors de cette grande finale.

Depuis plusieurs années, le concours « Voix des Outre-mer » met en lumière les voix originaires des territoires ultramarins. Imaginé et organisé par le chanteur lyrique Fabrice di Falco et Julien Leleu, ce concours a pour objectif « de célébrer la musique sous toutes ses formes par la promotion du chant lyrique », explique l’organisation.

Cette année, ce sont donc les deux jeunes mahorais, Lollia Aiiaoui et Antone Boinali qui monteront sur scène pour tenter de remporter l’un des deux prix en compétition. Sélectionnés lors de la finale territoriale mahoraise le 19 novembre dernier, les deux finalistes ont été préparés et formés par l’ensemble des équipes artistiques du concours et suivi par Fabrice di Falco, président des voix des outre-mer et lui-même chanteur lyrique.

Lutter contre la discrimination dans la musique

En offrant une formation gratuite et un suivi des finalistes, ce concours « représente un outil formidable d’accès à l’art pour des régions et départements d’outre-mer qui n’ont pas ou peu accès aux conservatoires, formations et structures adéquates afin de lutter contre la discrimination dans le monde de la musique et notamment à l’opéra », complète les organisateurs.

Les jeunes chanteurs mahorais seront face à dix autres finalistes. Au total, ce sont onze territoires qui seront représentés sur la scène de l’amphithéâtre : la Guadeloupe, la Guyane, l’Île-de-France, la Martinique, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie Française, La Réunion, Saint-Martin/Saint-Barthélemy, Saint-Pierre et Miquelon et Wallis et Futuna.

Cette cinquième édition du concours « Vois des Outre-mer » représente 820 heures de cours pratique vocale et de plusieurs master-class, avec la participation de 14 professeurs de chant et pianistes. Ce samedi soir, amateurs et professionnels de chant se produiront devant un jury prestigieux présidé par Richard Martet, critique d’art lyrique. Deux prix seront remis, le grand prix et le prix Jeune Talent.

Ce samedi 4 février à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille de Paris, grande finale nationale du concours Voix des Outre-mer. Le concert sera diffusé en direct sur les réseaux Voix des Outre-mer, Office culturel de Mayotte et La1ère.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1077

Le journal des jeunes

À la Une

Barrages : « Tout ce travail risque de se retourner contre nous »

Ce jeudi, plusieurs représentants des Forces vives, dont Safina Soula, ont tenu une conférence de presse à Mamoudzou pour demander à leurs confrères de...

Barrages : Des élus restés sur leur faim de leur déplacement à Paris

Le déplacement en début de semaine d’une poignée d’élus mahorais n’a pas permis d’en savoir davantage sur les engagements pris récemment par le gouvernement...

Un couvre-feu à Tsingoni après les incendies criminels

Les derniers affrontements entre des bandes de Miréréni et de Combani ont entraîné de lourds dégâts matériels dans le quartier Mogoni. La municipalité de...

Crise de l’eau : Un nouveau décret pour les aides « dans les tuyaux »

L’aide exceptionnelle de l’État à destination des entreprises les plus affectées par la crise de l’eau est prolongée jusqu’au 29 février. Elle pourrait inclure...

« Elle n’a jamais accepté que son seul fils épouse une Mahoraise »

Le matin du 3 juin 2016, à Labattoir, une dame de 60 ans a porté trois coups de machette à la tête d’une septuagénaire....