100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Vatel

Avec la résidence d’écriture documentaire, Mayotte fait son cinéma

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Flou artistique autour des arts de la scène

Les artistes et intermittents du spectacle ne peuvent, à Mayotte, prétendre au statut juridique spécifique pourtant de vigueur en métropole, du fait de l’application tardive du droit du travail dans le 101ème département. Une situation qui complique encore un peu plus l’avenir de ces professionnels, souvent écartés des décisions politiques.

 

Du 22 au 29 novembre 2021, à Ironi Bé, avait lieu la première phase de la résidence documentaire organisée par l’association Mayotte Film Office en partenariat avec son homologue, Cinéastes, de La Réunion. L’objectif de ce dispositif ? Développer, structurer et soutenir la filière professionnelle du cinéma à Mayotte tout en favorisant l’émergence des talents mahorais.

Silence ça tourne ! Si pour l’instant, les documentaristes en herbe n’en sont qu’à la phase d’élaboration de leur projet, ce sont leurs méninges qui tournent à plein régime. “Je me suis essayé à toutes les formes d’écriture, sauf l’écriture documentaire. Il manquait cette corde à mon arc !”, s’amuse l’auteur mahorais, Nassur Attoumani. Comme lui, quatre autres personnes issues de milieux professionnels divers ont participé à cette résidence cinématographique du 22 au 29 novembre.

Danse, histoire, culture… Les thématiques des futurs documentaires sont à la fois très différentes et éminemment liées au territoire de l’île aux parfums. “Je suis né et j’ai grandi en France hexagonale. Mais depuis 16 ans, je vis et travaille à Mayotte, terre de naissance de mes parents, grands-parents et de mon dernier frère. Aujourd’hui, je m’interroge sur l’identité mahoraise. Qu’est-ce qu’être Mahorais ? Et plus particulièrement quelle est ma place ici ? Dans un lieu qui parfois me semble étranger et familier à la fois. Est-ce chez moi ?”, se questionne le journaliste Faïd Souhaïli. D’abord sur papier puis derrière la caméra, il sera amené à raconter en image l’histoire de ce territoire de l’océan Indien qui signifie tant pour lui.

Une formation de qualité

Encadrés par les professionnels du cinéma, Chantal Richard et David Constantin venus de métropole et de l’île Maurice, les élèves ont suivi un atelier d’écriture documentaire de huit jours. À la suite de cela, ils s’engagent pour une période de six semaines d’inter-résidence constituée d’enquêtes de terrain, nécessaires pour approfondir leurs projets et chapeautées à distance par leurs formateurs. Enfin, une seconde résidence de dix jours attend les futurs documentaristes. L’objectif ? Participer à une session de pitchs devant des producteurs locaux et régionaux. Un saut dans le grand bain destiné à clôturer le dispositif et à engager le processus de mise en production des documentaires.

Financé et soutenu par le ministère chargé de la Ville, la préfecture de Mayotte via la direction de la politique de la ville et des affaires culturelles ainsi que la Scam (société civile des auteurs multimédia), le programme est entièrement gratuit pour ses participants. Il a lieu seulement dix jours après une autre résidence artistique dédiée quant à elle au cinéma de fiction et qui avait accueilli huit apprentis.

Rendre à Mayotte ce qui est à Mayotte

En offrant la possibilité à des auteurs mahorais de se former au documentaire, ceux-ci pourront par la suite donner à voir au monde entier toute la richesse de ce petit territoire souvent méconnu. Bien loin des clichés qui peuvent être véhiculés par des cinéastes qui ignorent tout de l’île aux parfums, les auteurs-réalisateurs pourront apporter toute leur expertise sur l’environnement culturel, humain et naturel de Mayotte. De beaux projets aussi typiques qu’inédits et que l’on espère voir bientôt fleurir au pays de l’ylang-ylang.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1000

Le journal des jeunes

À la Une

Toutes les informations à connaître sur vos candidats aux élections législatives

Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi 24 mai la liste des candidats officiels enregistrés en préfecture pour le 1er tour des élections...

La Cimade annule sa procédure judiciaire entamée contre le Collectif des Citoyens

Le procès à l’encontre de trois membres du Collectif des Citoyens poursuivi par la Cimade, qui devait avoir lieu ce mardi 24 mai, a...

Une boutique pédagogique pour former les futurs professionnels de la vente à Sada

Premier dispositif de cette envergure à Mayotte, la boutique pédagogique du lycée de Sada a ouvert ses portes salle B210, ce mardi 24 mai...

Débat télévisé : une question de légitimité …

Dans le cadre des élections législatives 2022, la télévision publique organise ses traditionnels débats permettant aux différents candidats en lice de défendre leurs programmes...

Diabète : « Si une personne est petite et en surpoids, il y a déjà un facteur de risques. »

Ce mardi 24 mai se déroulait une matinée de sensibilisation sur la thématique du diabète. Organisée par le centre communal d’action sociale de la...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/