test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Musique traditionnelle et électro s’accordent au festival Kayamba

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

La Meiitod d’Adrien

À Mayotte, presque tout le monde sait qui il est et ce qu’il chante. Il faut dire qu’aucun autre artiste mahorais ne peut se...

Magic System et Koba LaD à la deuxième édition du festival Sanaa

La deuxième édition du festival Sanaa est centrée autour des musiques à tendance urbaine et World music. Cette année, cinq artistes internationaux, trois régionaux...

La sixième édition du festival de musique traditionnelle et électronique se déroulera du vendredi 31 mai au samedi 1er juin. Deux dates pour deux endroits et deux styles différents, expliqués par le président de l’association Kayamba, Yohann Legraverant.

« Là, c’est la dernière ligne droite. Même si on l’organise depuis des mois et qu’on sait que ça va donner quelque chose de très bien, on a la tête sous l’eau. Mais on a hâte d’y être », rapporte Yohann Legraverant, président de l’association Kayamba. Il fait partie de la quarantaine de bénévoles qui seront mobilisés lors de la sixième édition du festival Kayamba, vendredi 31 mai et samedi 1er juin prochains.

Si le style imposé par le collectif de mélanger la musique traditionnelle et « la modernité » (l’électro) est la signature de l’événement, « à l’image de ces îles françaises dans l’océan Indien, comme Mayotte, à cheval entre l’Afrique et l’Europe », ce format sur deux jours et en deux lieux différents est, lui, une nouveauté. Pour la soirée d’ouverture et donner le ton à la suite, le rendez-vous est donné à Tahiti plage, à Sada, au Lambic Grill. Trois artistes défileront sur le DJ set, entre 18 et 21 heures, dont le Mauricien Avneesh (fondateur du collectif et label Babani) et M4RI4CHI, installé depuis plusieurs années à Mayotte et aux origines du collectif Tropika Delika. Le lendemain, les festivaliers sont attendus au sein du Jardin botanique de Coconi, dans le centre de Grande-Terre à Ouangani, pour le cœur du festival. Un endroit inédit.

« Cela fait trois ans qu’on change de lieu car les gens ne se déplacent plus vraiment à Mayotte », informe-t-il, signalant une baisse de fréquentations année après année, sous la barre des 500 à 600 personnes attendues. « Pour le Jardin botanique, ça fait quelques temps qu’on y pense. Et dès novembre, dès le premier contact pris avec le conseil départemental, on a eu l’accord oral », livre celui qui a choisi exprès ce premier week-end du mois de juin pour s’inscrire dans le sillage du marché de Coconi. De quoi faire « un vrai événement culturel, artisanal et culinaire ».

« Après le marché, c’est parti pour 18 heures de son »

« Et après le marché, c’est parti pour 18 heures de son », annonce le fondateur de l’association. Ainsi s’enchaîneront samedi, sur l’unique scène, jusqu’à 5 heures 30 du matin : Alai K/Disco Vumbi, Avneesh, Crystallmess, Demo, DJ Lycox, Eat my butterflly, Fluidz x psychorigid, M4RIA4RCHI, Mariad, Menzi, Moro squad, Joyce Mena et Sevenbeatz. La programmation partira de la musique traditionnelle vers l’électro. « À Mayotte ce mélange n’existait pas encore. On essaie de le défendre car ça fonctionne bien », expose-t-il, prenant l’exemple du groupe Moro squad qui chante en shimaoré et s’inspire des instruments utilisés en Afrique du Sud. « Le fait d’inviter aussi des artistes de métropole et de régions extérieures permet des rencontres et des échanges entre artistes. Souvent, on essaie de les garder plus longtemps sur l’île », explique-t-il. Ce qui a déjà donné lieu à des collaborations, des projets accompagnés par l’association et des sorties d’albums.

« Si on arrive à 400 festivaliers le 1er juin, on est contents », estime Yohann Legraverant, croisant les doigts pour une bonne surprise. Surprise qu’il aura assurément le jour J en découvrant, comme les spectateurs, les visuels que réserve le collectif Avneesh pour l’événement.

Plus d’informations sur l’événement

Vendredi 31 mai, Tahiti plage à Sada, et samedi 1er juin, au jardin botanique de Coconi. Restauration sur place et possibilité de camper de samedi à dimanche.

Parkings fermés accessibles : dès 15 heures, pour celui de l’unité de Coconi, et à partir de midi, pour celui de l’autre côté de la route. 25 agents de sécurité dont 3 maîtres-chiens présents, et police municipale ainsi que gendarmerie mobilisées.

Billetterie en ligne, avec préventes, et sur place : à partir de 10 euros pour le premier jour, 40 euros pour le second, et 45 euros pour les deux jours. Entrée spéciale samedi, de midi à 16 heures, fixée à 7 euros 50 par adulte et gratuite pour les enfants. Plus d’informations sur la page Facebook « Kayamba » et le site www.kayambafestival.com

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Un jeune homme de 22 ans tué à Bonovo ce samedi

Un jeune homme, âgé de 22 ans, a été retrouvé mort avec une large plaie à l’arrière du cou, dans la soirée de samedi,...

Elections législatives : douze candidats à l’assaut des deux circonscriptions mahoraises

La liste des candidats mahorais pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet est désormais connue. Quatre seulement se présentent dans la...

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...