Le carnaval, point d’orgue du Fatma

Le carnaval, point d’orgue du Fatma

Ce week-end s’ouvre la 11ème édition du Festival des Arts traditionnels de Mayotte (Fatma) avec le grand retour du carnaval. Précisions sur les orientations et le programme.

Cette année, le grand carnaval du Festival des Arts traditionnels de Mayotte (Fatma), plébiscité par les habitants de l’île et faisant défiler dans un cortège bigarré l’ensemble des costumes folkloriques de l’île aux parfums, est de retour. En effet, l’année dernière, il n’avait pas eu lieu, provoquant la déception des petits et des grands. Autres nouveautés détaillées par le Conseil départemental : l’organisation d’un mbiwi et d’un chigoma géants pour la 11ème édition de cet événement qui se déroulera du 27 au 29 avril à Mamoudzou, avec des animations et des ateliers gratuits et ouverts à tous.

L’idée générale de ce festival : donner à voir les traditions mahoraises telles qu’elles étaient à l’origine ainsi que leurs évolutions. « Il y a des choses qui se perdent, comme la véritable identité des danses et certains instruments de musique », affirme Katty Abdou, chargée de programmation à la direction de la culture et du patrimoine du Conseil départemental. « Par exemple, pour le chigoma, les participants dansent désormais selon des chorégraphies qui n’existaient pas avant », détaille-t-elle. Autre exemple selon elle : la façon qu’ont les anciennes de danser le m’biwi, « en bougeant tranquillement et doucement les fesses (magouta) » et qui a changé. Dorénavant, les jeunes danseuses suivent le rythme beaucoup plus effréné du tambour (souloubou). Des exemples parmi d’autres de la modernisation des coutumes mahoraises. 

Afin de rappeler les traditions d’antan, un « village des mémoires » prendra place et sera composé de stands sur lesquels il sera possible de s’initier aux danses et aux instruments traditionnels tels que le dzendzé ou le gaboussi. En outre, le président du Conseil départemental prendra la parole le 27 avril pour « expliquer la vraie histoire de l’esclavage de Mayotte et donner la vraie date de la fête de l’abolition ». 

Le premier Festival de Mayotte

En outre, ce festival se veut multigénérationnel avec, notamment, un atelier destiné aux enfants autour du m’toro, cette figure de l’esclave fugitif que les parents brandissaient autrefois pour faire peur aux petits. Un spectacle de la compagnie de théâtre Ari Art définira les contours de cette légende aux enfants qui s’armeront ensuite de leur imagination et de leurs crayons pour raconter des histoires autour de ce mythe et dessiner ce fameux m’toro. Les meilleurs dessins et histoires seront distingués en juin prochain lors du tout premier Festival de Mayotte. Le mystère est bien gardé par le Conseil départemental qui refuse pour le moment de communiquer autour de ce nouvel événement.

 

 

Programme du 11ème Fatma

Vendredi 27 avril :

- Cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage avec inauguration de la stèle sur l’abolition de l’esclavage (De 9h à 10h45, avec les allocutions du président du Conseil départemental et du préfet, Jardin de l’hôtel du Département) 

- Spectacle d’Ari Art (10h45, Jardin de l’hôtel du Département)

- Visite guidée de l’exposition sur l’esclavage (11h, Jardin de l’hôtel du département)

- Spectacle d’Ari Art sur le thème du m’toro (11h25, Salle de cinéma Alpa Joe)

- Lancement du concours d’écriture « Raconte-moi le m’toro » (11h50, Salle de cinéma Alpa Joe)

- Salon d’exposition d’objets artisanaux et d’instruments traditionnels (De 9h à 16h, Place de la République) avec discours d’ouverture à 14h

- Village des mémoires et des abolitions (De 15h à 18h, Place de la République) 

 

Samedi 28 avril :

- Salon d’exposition d’objets d’artisanaux et d’instruments traditionnels (De 9h à 18h, Place de la République)

- M’biwi géant (De 14h à 18h, Place de la République)

- Spectacles de danses traditionnelles, concerts, nuit du gaboussi (De 20h à minuit, Place de la République)

 

Dimanche 29 avril :

 - Salon d’exposition d’objets d’artisanaux et d’instruments traditionnels (De 9h à 12h, Place de la République)

- Carnaval géant (De 14h à 16h, Départ de la MJC de M’gombani)

- Chigoma et clôture de Fatma (De 20h à minuit, Place de la République)

 

Abonnement Mayotte Hebdo