L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

L’artiste mahorais Lokygramme sort son premier EP

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

La Meiitod d’Adrien

À Mayotte, presque tout le monde sait qui il est et ce qu’il chante. Il faut dire qu’aucun autre artiste mahorais ne peut se...

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Il s’appelle « M’trumé », et c’est le premier gros projet du chanteur mahorais Lokygramme. L’EP sera disponible à partir du 28 juillet, pour le plus grand bonheur de ses fans qui attendent ce moment depuis des années.

Huit chansons, deux featurings et quatre clips… C’est ce qui composent le projet M’trumé de Lokygramme. L’artiste et son équipe ont vu les choses en grand, et proposent aux fans un travail qualitatif. « Le public qui me suit était à la demande de cela. On ne voulait pas faire quelque chose de simple, alors on a pris le temps pour avoir de bons sons », explique le chanteur. Il s’agit de son premier Ep depuis ses débuts en solo en 2017. Il a écrit toutes les chansons et a fait appel à CG-Flow pour composer 90% des morceaux. Ce dernier n’est autre que le compositeur de Maître Gims. Lokygramme a également souhaité s’ouvrir aux artistes de la région, puisque dans cet EP on y trouve un feat avec Meiitod, et un autre avec Ga Ei,l’étoile montante de la musique urbaine malgache.

Ce projet est un nouveau départ pour le chanteur mahorais puisqu’il se met à nu. « Dans cet EP, on me découvre un peu plus car je dévoile toutes les facettes de Lokygramme. J’ai voulu montrer tout ce que je peux faire », affirme-t-il. Il nous propose donc une palette de plusieurs types de musique, tel que la pop, la Soul, ou le R’N’B. Mais cela lui met une pression supplémentaire. « J’appréhende un peu la sortie de cet EP parce que même si je suis sûr de moi, c’est le public qui décide s’il aime ou pas. Mais il fallait le faire et je suis content. »

« La musique à Mayotte a de l’avenir »

Lokygramme s’est plongé dans le monde de la musique depuis le collège. Il a commencé par faire du slam, puis il est passé par la case rap avec un groupe d’amis, pour enfin finir par chanter. « Je me suis concentré sur le chant car c’est ce qui me convient le
plus, je suis plus à l’aise quand je chante », indique-t-il. Et il met un point d’honneur à ne chanter qu’en mahorais. « Si on chante tous en français, il n’y aura personne pour conserver la musique mahoraise. Les chansons mahoraises permettent de promouvoir notre langue. La musique est quelque chose qui ne meurt jamais, et ça fera vivre notre langue encore longtemps », assure-t-il.

Même s’il reconnait que le chemin est encore long pour que les artistes de l’île puissent avoir la même reconnaissance que les autres, il concède tout de même que « la musique à Mayotte a de l’avenir. » Il continue : « je me rends compte qu’aujourd’hui, on a envie de consommer la musique mahoraise, ce qui n’était pas le cas avant. C’est donc un peu plus facile pour ma génération parce qu’on a plus de gens qui nous regardent, qui nous écoutent. On a plus de visibilité avec toutes les plateformes qui existent ».

C’est la raison pour laquelle Lokygramme est plus déterminé que jamais à se faire une place pérenne dans ce milieu

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Wuambushu 2 : « un quartier entier de Mamoudzou nettoyé de « ses bangas » »

Après une semaine d’opération « Mayotte place nette », le nouveau nom de Wuambushu 2, Marie Guévenoux a défendu un premier bilan sur la chaîne Sud...

Pêche illégale : Près d’une tonne de poissons saisis au port de M’tsapéré ce lundi

Dans sa lutte contre l’immigration et le travail informel, l’État a décidé d’étendre l’opération Wuambushu 2, ou « Place nette » pour sa dénomination officielle, au...

Fatma : L’événement dédié à l’art mahorais marque un vrai retour

Ce seizième anniversaire du Festival des arts traditionnels de Mayotte (Fatma) est célébré en grande pompe. En relation directe avec la commémoration de l'abolition...

Jugé en récidive, un voleur de téléphone échappe à la prison

Un jeune homme de 19 ans, jugé au tribunal judiciaire de Mamoudzou, ce lundi après-midi, pour des faits de vol commis à Tsararano (Dembéni)...

Comores : Un collectif dénonce les longs délais de délivrance des certificats de mariage

A cause de ces lenteurs, certaines familles franco-comoriennes attendent depuis 2021 la transcription de leurs certificats de mariage. La procédure, qui ne devrait pas...