L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La 17e édition du festival Milatsika, c’est ce week-end !

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

La Meiitod d’Adrien

À Mayotte, presque tout le monde sait qui il est et ce qu’il chante. Il faut dire qu’aucun autre artiste mahorais ne peut se...

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Connu et reconnu sur l’île de Mayotte, le festival Milatsika fait son retour, ce vendredi 20 et samedi 21 octobre, sur le plateau de Chiconi. Cette 17e édition propose à nouveau de voyager dans la diversité musicale au travers d’une programmation d’artistes de divers horizons.

la-17e-edition-du-festival-milatsika-cest-ce-week-end
Dix concerts sont prévus ce vendredi 20 et samedi 21 octobre à Chiconi.

Pour le plus grand plaisir de tous les amoureux et amateurs de musique d’ici et d’ailleurs, le festival Milatsika (« besoin de nous » en kibushi ou « notre culture » en mahoro-malgache) revient pour une 17e édition, ces vendredi 20 et samedi 21 octobre, au plateau de Chiconi. A nouveau pour cette édition 2023, les musiques actuelles seront mises à l’honneur. « Le festival a pour but de donner la possibilité aux artistes qui sont moins expérimentés de se confronter à des artistes qui le sont plus », explique Del Zid, organisateur du festival. Ce rendez-vous d’octobre propose un pêlemêle d’artistes locaux, de la région de la scène internationale. Plus qu’un simple festival, Milatsika est une célébration de la musique qui met les sens en éveil et représente une véritable tradition qui a su traverser les années avec brio.

L’objectif recherché pour les cinq membres permanents de l’organisation est « d’avoir cette émulation et échanges artistiques sur une scène ou tout le monde se côtoie de manière conviviale » et ainsi, promouvoir des artistes qui n’ont pas forcément l’habitude d’embrasser de grandes scènes musicales. Ce festival permet également à des artistes locaux d’exprimer leur art. L’idée de proposer différents styles musicaux c’est pour obtenir un subtil mélange de découverte et de partage d’expériences. « Le maître-mot de ce festival, c’est la découverte », revendique Del Zid. Au fil des années, Milatsika a réussi à inculquer une culture de la curiosité, de la découverte et de l’apprentissage de ce qu’on n’a pas l’habitude de voir et d’entendre. « Si on veut faire plaisir à nos yeux et oreilles, le festival est là ! ».

Une programmation diversifiée

Pour cette 17e édition, c’est une dizaine d’artistes qui se succèderont sur les planches du festival. Ainsi, deux soirs durant, les amateurs de musique pourront profiter du programme concocté pour l’occasion. Le vendredi 20 octobre, c’est l’artiste Yoni S qui ouvrira le festival. Ensuite, Baba Mayanga prendra le relais sur scène. Originaire de Mayotte, il opère aujourd’hui en solo dont le répertoire se caractérise par le son du gabusa. En troisième temps, Lupo performera. Sémillant et complice, le triangle fraternel formé par René Bergier au chant, Nicolas Hild aux percussions et Fabien Tabuteau aux machines, déchaîne dans cet exercice profondément collectif. Puis, la chanteuse Eusébia chantera Madagascar tel qu’elle le voit, authentique et riche de valeurs fortes. Pour clore la première soirée, Bedja montera sur scène. Cet artiste incontournable de la scène musicale de Mayotte, allie tradition et modernité.

Le lendemain, samedi 21 octobre, H-Prod ouvrira le grand bal des concerts. Ce jeune artiste originaire de Sohoa fait de sa priorité le mgodro musique traditionnelle de Mayotte. Puis, directement venu de l’Hexagone, Suzanne Belaubre se présentera aux festivaliers. Beatmakeuse, pianiste, bassiste et chanteuse, elle écrit des textes à la poésie à la fois féérique et profondément actuelle. Par la suite, le musique Bob Mursala, originaire de Kani-Kéli qui mélange le shimaoré, le kibushi, l’espagnol, le créole, le français et l’anglais dans ses paroles, fera vibrer les festivaliers. Le groupe Joli Falzar, réunissant quatre cousins et amis, ambiancera la soirée. Enfin, la 17e édition du festival se clôturera par le concert de Dah-Mama.

Vendredi 20 et samedi 21 octobre, Festival Milatsika au plateau de Chiconi. Vous pouvez acheter votre billet sur place ou en ligne sur 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre

Un bateau de particuliers a repêché Fabien Trifol dans le lagon, à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre, vers 17h, ce lundi....

[Mis à jour] Disparition inquiétante de Fabien Trifol, directeur Aménagement à la Cadema

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre Ce dimanche, vers 16h30, Fabien Trifol a quitté son domicile de...

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille...

Boulevard urbain : Cap vers une validation du plan de financement

Examen de passage réussi devant la Commission nationale du débat public (CNDP) à Paris. Le Département de Mayotte a reçu le feu vert il...

TME 2024 : Catégorie Jeune entreprise

Dernières pousses de l’économie mahoraise, les cinq nommés de notre catégorie Jeune entreprise montrent déjà toutes les qualités pour bien s’implanter dans le paysage...