L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le Gepomay recherche des bénévoles pour protéger le héron Crabier blanc

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Le groupe d’études et de protection des oiseaux de Mayotte lance un appel à bénévoles pour 2022 dans le cadre du projet Life Biodiv’om. Les objectifs sont multiples : accompagner l’équipe du GEPOMAY et découvrir les mangroves ; poser et récupérer des « chewcards » (cartes à mâcher) pour déterminer la présence des rats ; contrôler les pièges mécaniques permettant de gérer la population de rats dans les mangroves ; participer aux missions de capture-marquage-recapture de rats noirs (rattus rattus).

Toute cette démarche a pour seul but de protéger le héron Crabier blanc, une espèce menacée par la dégradation de ses habitats et impactée par le Rat noir introduit par l’homme. Provoquant un dérangement lors de la nidification, ce rongeur est suspecté de consommer les œufs du Crabier blanc. Face à l’ampleur de la tâche, l’association recherche des volontaires pour contrôler trois mangroves et ainsi participer à la conservation cette espèce d’oiseaux de la famille des Ardeidae, tout en améliorant la recherche sur la lutte contre les rats par des méthodes non-chimiques.

Si vous souhaitez tenter l’aventure, il suffit d’être en bonne condition physique, d’être disponible en matinée, généralement la semaine, pour accompagner le GEPOMAY sur le terrain pour une durée comprise entre trois et cinq heures. Pour vous inscrire, vous pouvez envoyer un email à etude.biodivom@gepomay.fr ou appeler le 06.39.21.29.00.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Wuambushu 2 : « un quartier entier de Mamoudzou nettoyé de « ses bangas » »

Après une semaine d’opération « Mayotte place nette », le nouveau nom de Wuambushu 2, Marie Guévenoux a défendu un premier bilan sur la chaîne Sud...

Pêche illégale : Près d’une tonne de poissons saisis au port de M’tsapéré ce lundi

Dans sa lutte contre l’immigration et le travail informel, l’État a décidé d’étendre l’opération Wuambushu 2, ou « Place nette » pour sa dénomination officielle, au...

Fatma : L’événement dédié à l’art mahorais marque un vrai retour

Ce seizième anniversaire du Festival des arts traditionnels de Mayotte (Fatma) est célébré en grande pompe. En relation directe avec la commémoration de l'abolition...

Jugé en récidive, un voleur de téléphone échappe à la prison

Un jeune homme de 19 ans, jugé au tribunal judiciaire de Mamoudzou, ce lundi après-midi, pour des faits de vol commis à Tsararano (Dembéni)...

Comores : Un collectif dénonce les longs délais de délivrance des certificats de mariage

A cause de ces lenteurs, certaines familles franco-comoriennes attendent depuis 2021 la transcription de leurs certificats de mariage. La procédure, qui ne devrait pas...