asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le Département suggère une réflexion partenariale sur les grands rassemblements

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Au surlendemain des graves incidents ayant émaillé la 3ème soirée du festival Sanaa à Mamoudzou et ayant entraîné de nombreux actes de délinquance aux alentours, la 4ème vice-présidente en charge de la culture, de la jeunesse et des sports au conseil départemental, Zouhourya Mouayad Ben dénonce et condamne avec force les violences qui ont écourté et terni ce l’événement, « résultat des agissements de petits groupes animés de la triste volonté de semer le trouble ». « J’apporte mon total soutien au maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaïla et à son équipe, organisateurs de festival, aux forces de sécurité qui ont fait leur travail dans des conditions difficiles et aux bénévoles ayant œuvré sur Sanaa : ce premier festival demeure une excellente initiative, qui devait participer du vivre ensemble, du lien social et le succès de sa fréquentation témoigne de l’intérêt que suscitait ce rendez-vous au sortir de la crise sanitaire. Las, une petite minorité gâche tout », déplore l’élue, « consciente que la seule condamnation ne suffit plus ».

« Je me suis adressé au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour lui exprimer l’inquiétude qui est la nôtre en tant qu’organisateurs de manifestations et de festivals. Que se passera-t-il demain si même ces rassemblements et ceux qui les fréquentent sont pris pour cible ? » L’élue réclame, au nom du Département, une réflexion concrète, partenariale et urgente avec l’État, les organisateurs, les collectivités, les forces de sécurité sur les conditions de l’organisation sécurisée de tels rassemblements culturels ou sportifs, mais surtout sur la sécurité de la population et des biens.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...