L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le centre éducatif fermé (CEF) de Mayotte sera en gestion publique

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

En août dernier, Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice, annonçait la création d’un centre éducatif fermé à Mayotte. Cette décision entendait ainsi répondre aux demandes des acteurs de la prise en charge des mineurs dans un cadre pénal et aux besoins exprimés par les juridictions en termes de placement judiciaire, face aux enjeux démographiques de l’île. Le traitement de la délinquance des mineurs se trouvera ainsi renforcé dans le département.

Dans un communiqué en date du 23 janvier 2023, le ministre de la Justice annonce avoir « décidé de confier la construction et la gestion du centre éducatif fermé au secteur public de la Justice. Attentif aux remontées du terrain formulées par les acteurs locaux et les parlementaires, le garde des Sceaux a fait le choix d’une gestion publique à Mayotte. Par cette décision, le garde des Sceaux souhaite apporter une réponse immédiate et concrète au besoin d’une implication soutenue de l’État à Mayotte, exprimé par l’ensemble des acteurs du département. » Cette décision est prise dans le but de « mieux affirmer la présence de l’État à Mayotte dans la lutte contre la délinquance », précise le communiqué du ministre.

Ce sera donc l’Agence publique pour l’immobilier de la justice, « déjà missionnée pour la maîtrise d’ouvrage de la construction de la cité judiciaire et du second établissement pénitentiaire », complète le communiqué, qui sera également missionnée pour celle du centre éducatif fermé, avec une mise en service programmée d’ici fin 2025.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre

Un bateau de particuliers a repêché Fabien Trifol dans le lagon, à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre, vers 17h, ce lundi....

[Mis à jour] Disparition inquiétante de Fabien Trifol, directeur Aménagement à la Cadema

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre Ce dimanche, vers 16h30, Fabien Trifol a quitté son domicile de...

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille...

Boulevard urbain : Cap vers une validation du plan de financement

Examen de passage réussi devant la Commission nationale du débat public (CNDP) à Paris. Le Département de Mayotte a reçu le feu vert il...

TME 2024 : Catégorie Jeune entreprise

Dernières pousses de l’économie mahoraise, les cinq nommés de notre catégorie Jeune entreprise montrent déjà toutes les qualités pour bien s’implanter dans le paysage...