L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le centre de secours de Kawéni vandalisé

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Le centre de secours de Kawéni a fait l’objet d’un acte de vandalisme dans la nuit de samedi à dimanche par « une bande de voyous déambulant le long de la nationale 1 », relate Abdoul Kamardine, le président du conseil d’administration du service département d’incendie et de secours, sur sa page Facebook. Des jets de pierres ont atteint les façades de la caserne : une fenêtre du dortoir des hommes a notamment été brisée. Aucune victime n’est heureusement à déplorer.

« Je tiens à condamner cet acte qui n’avait pas lieu d’être. S’en prendre aux pompiers, c’est s’en prendre à la République. [Ils] sont là pour nous secourir, mais non pour autre chose. S’attaquer à eux, à leurs équipements et à leurs biens est un acte odieux, inadmissible et répréhensible. Mon souhait est que tout soit mis en œuvre pour retrouver les auteurs afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice. Cette situation démontre une fois de plus de la perte du contrôle du terrain par nos forces de sécurité qui sont malmenées par cette horde de voyous qui n’ont pour objectif que de créer le désordre et le chaos. Il est vraiment temps que la sécurité des Mahorais leur soit assurée et garantie par les autorités compétentes. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Un préavis de grève déposé à l’Université de Mayotte

L’intersyndicale du campus de l’Université de Mayotte (ex-CUFR), CGT et Snesup-FSU, a déposé un préavis de grève, ce jeudi, pour un commencement dès le...

Logement : Dzoumogné au carrefour des nouvelles constructions de la SIM

Village central du nord de Mayotte, Dzoumogné compte un nouvel ensemble de 18 logements sociaux construits par la société immobilière de Mayotte (SIM), à...

Crise de l’eau : Près d’un million de bouteilles collectées au concours organisé par Citeo

Du 18 mars au 13 avril, Citeo a organisé un concours, intitulé « Hifadhuichisiwa », pour inciter les habitants à collecter le plus de bouteilles en...

Une CCI de Mayotte prête à jouer davantage une fonction de support

Il y a du changement à la Chambre de commerce et d'industrie de Mayotte (CCIM) avec l’arrivée d’un nouveau directeur général des services en...

Wuambushu 2 : Une opération qui prend de court les policiers ?

Deux porte-paroles de syndicats policiers regrettent le manque de concertation dans les derniers préparatifs de « Mayotte place nette », le nouveau nom donné à l’opération...