L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

Variole du singe : un deuxième cas confirmé à Mayotte

À lire également

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Une consultation sur la circulation alternée à Mamoudzou

Depuis plusieurs années, le réseau routier de notre ville est de plus en plus congestionné, voire totalement saturé en particulier lors des heures pleines....

L’agence régionale de santé indique qu’un deuxième cas d’infection par le virus Monkeypox a été confirmé à Mayotte. À ce jour, cette personne ne présente aucun signe de gravité. La contamination a eu lieu hors du territoire. Les personnes ayant été en contact avec ce patient ont toutes été recensées afin d’être prises en charge et qu’une vaccination leur soit proposée. Elles ont également reçu les informations sur la conduite à tenir afin de limiter la propagation du virus.

L’auto-surveillance est très importante pour identifier rapidement une potentielle contamination, principalement chez les personnes les plus exposées au virus. Les bienfaits de cette surveillance sont de pouvoir mettre en place des mesures barrières dès le début des symptômes, mais aussi de pouvoir bénéficier au plus vite d’un test diagnostique si cela s’avère nécessaire ainsi qu’une prise en charge en cas de positivité. À ce titre, l’ARS a renforcé son dispositif de communication afin de promouvoir les gestes de prévention et les modalités de prise en charge sur le territoire.

En cas de symptômes, isolez-vous et évitez les contacts avec d’autres personnes. Les personnes présentant des symptômes ne doivent pas se rendre chez leur médecin ou aux urgences, mais sont invitées à appeler le 15 pour réaliser un test diagnostique.

Il est rappelé la nécessité pour les personnes à risque de se faire vacciner contre la variole du singe. À ce sujet, l’ARS rappelle que celle-ci est disponible dans le centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic, situé au-dessus du dispensaire Jacaranda, rue Mariazé à Mamoudzou (consultation du lundi au vendredi de 7h à 14h et rendez-vous par téléphone au 02.69.61.86.69 ou par courriel cegidd@chmayotte.fr/monkeypox@chmayotte.fr). Désormais, afin de permettre une pleine transparence, un point hebdomadaire sera transmis sur l’évolution des cas de Monkeypox à Mayotte.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1077

Le journal des jeunes

À la Une

Barrages : « Tout ce travail risque de se retourner contre nous »

Ce jeudi, plusieurs représentants des Forces vives, dont Safina Soula, ont tenu une conférence de presse à Mamoudzou pour demander à leurs confrères de...

Barrages : Des élus restés sur leur faim de leur déplacement à Paris

Le déplacement en début de semaine d’une poignée d’élus mahorais n’a pas permis d’en savoir davantage sur les engagements pris récemment par le gouvernement...

Un couvre-feu à Tsingoni après les incendies criminels

Les derniers affrontements entre des bandes de Miréréni et de Combani ont entraîné de lourds dégâts matériels dans le quartier Mogoni. La municipalité de...

Crise de l’eau : Un nouveau décret pour les aides « dans les tuyaux »

L’aide exceptionnelle de l’État à destination des entreprises les plus affectées par la crise de l’eau est prolongée jusqu’au 29 février. Elle pourrait inclure...

« Elle n’a jamais accepté que son seul fils épouse une Mahoraise »

Le matin du 3 juin 2016, à Labattoir, une dame de 60 ans a porté trois coups de machette à la tête d’une septuagénaire....