test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une touch’ de bois dans les trousses des Mahorais

À lire également

Quand l’angle d’une rue se transforme en un atelier de tailleur de bois à Mayotte

Un des arts traditionnels de l’archipel consiste à tailler le bois. Portes, coffres, sièges... Tout peut être sculpté par les mains des menuisiers comoriens....

L.O.A Cosmétique : des produits bien-être made in Mayotte, pour “revenir aux sources”

Après des années de préparation, Lidie Ousseni-Ali a enfin pu se lancer dans son projet de transformation agricole spécialisée bien-être. De quoi rappeler les...

Douze années de travail pour convaincre de l’importance de la filière de brique de terre compressée

L'association ART.Terre vient d'éditer un livre intitulé « Construire en terre mahoraise ». Un ouvrage né de la nécessité de rendre compte du caractère...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Marlène Fraytag, du bois et des lettres

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Envie de donner une petite touch’ de bois à vos écrits ? Les créations de Marlène Freytag s’adaptent à toutes les envies et toutes les plumes. En jacquier, cocotier, ylang… Les stylos de l’atelier Touch’ du bois mettent en valeur le patrimoine naturel de Mayotte et son artisanat.

Au détour d’une ruelle en plein cœur de la commune de Tsingoni flotte une douce odeur de sciure de bois. Sur sa terrasse à l’abri des cocotiers, Marlène Freytag nous ouvre les portes de son atelier. Billots en train de sécher, planches prédécoupées, carrelets prêts à être sculptés, pièces tout juste vernies… Partout le bois est roi. Mais alors comment passe-t-on d’un simple tronc à un objet élégant et indispensable ? “J’ai toujours adoré l’écriture et la calligraphie”, confie l’ancienne fleuriste. À son arrivée sur l’île aux parfums en 2011, elle découvre la confection de stylos en bois et c’est le déclic. Au côté d’un tourneur sur bois, elle apprendra tout de ce métier manuel qui la fascine et deviendra son propre patron.

Patience et minutie

Avec pas moins de deux ans de séchage pour certaines essences de bois, le travail de Marlène Freytag conjugue patience et passion. “On récupère des troncs, branches et autres matières premières après les opérations d’élagage le long des routes”, explique l’artisane. Une fois séché à l’abri de la pluie, cette matière première 100% made in Mayotte prendra vie une seconde fois grâce à la tourneuse sur bois et son employée. “On récupère d’abord les parties saines du bois puis on leur donne la dimension que l’on souhaite en fonction de ce que l’on veut créer”, détaille-t-elle.

La fibre créatrice

Cartes, bijoux, le bois offre des possibilités infinies. Mais revenons à nos moutons ou plutôt à nos stylos. Conception et confection, Nassila, employée depuis dix mois chez Touch’ du bois, nous explique tout. “Une fois que la pièce qu’on a choisi à la bonne taille, on la perce pour y intégrer le mécanisme et les cartouches d’encre”, expose la jeune fille. Un casque anti-bruit sur les oreilles, elle s’exécute avec beaucoup de concentration. Notre future création passe ensuite entre les mains expertes de Marlène. “On va à présent sculpter le bois et lui donner la forme que l’on souhaite”. Une étape délicate où l’artiste peut laisser s’exprimer librement sa fibre créatrice.

Formé, poncé et ciré, le stylo est prêt à être assemblé. Noir, doré, argenté, les mécanismes se marient avec la couleur des bois et les envies des clients. “Chaque pièce est unique. On crée en fonction des bois dont on dispose. On peut les graver, les personnaliser avec des initiales, un motif, un petit mot”, avance l’entrepreneure. Le cadeau idéal pour qui veut garder un petit souvenir de l’île lagon dans un coin de son sac et au creux de ses mains.

Présents à l’aéroport, à la maison artisanale de Mayotte, au marché artisanal de Coconi mais aussi disponibles sur commande, les écrivains en herbe n’ont que l’embarras du choix pour se procurer un stylo estampillé Touch’ du bois.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...