L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La future Maison France services de Sada bientôt en centre-ville

À lire également

Mayotte accueille son conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement

Mercredi s'est tenue l'assemblée générale constitutive du conseil d'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement de Mayotte. Celui-ci a pour objectif d'accompagner gratuitement les particuliers...

“Oui à la piste longue à Mayotte, mais pas au détriment de l’environnement”

Le temps presse et le débat est loin d’être clos. L'allongement de la piste de l'aéro-port ne fait pas l’unanimité tant sur le fond...

À l’hôtel La Résidence à Kawéni, l’enfer quotidien des pieds dans l’eau et la boue

Gérante de l'hôtel La Résidence à Kawéni depuis 18 ans, Sophie Bond s'en prend à l'immobilisme ambiant et aux manquements des autorités. En raison...

Sur la route de Mouboukini à Combani, « soit on mouille les chaussures, soit on ne traverse pas »

La réfection d'une voirie peut parfois créer de larges polémiques dans une commune. C'est le cas pour la route de Mouboukini à Combani où...

Afin d’offrir un service de proximité et une qualité de prestations à sa population, la commune de Sada se lance dans la construction d’une nouvelle Maison France services. Des services publics, le greffe du tribunal et un bureau de poste prendront place d’ici à 2024 dans ce nouveau bâtiment.

A l’origine, sur le terrain où se construit la nouvelle Maison France services, se trouvait la MJC de Sada. Démolie sous l’impulsion de l’ancienne municipalité, cette structure est désormais implantée à Mangajou. Souhaitant poursuivre l’engagement pris, la municipalité a décidé de continuer le projet. Pour Mohamed Allaoui, conseiller municipal en charge du projet, « Sada a besoin d’accueillir des services publics. Ce bâtiment est construit pour apporter de la qualité de service et de la proximité à sa population ».

« Donner une nouvelle dynamique à Sada »

Cette nouvelle bâtisse, située au cœur de la ville de Sada, accueillera notamment un bureau de poste, le CCAS de Sada, un centre social et le greffe du tribunal. Labellisée dixième Maison France Services en 2022, les services installés dans les anciens locaux de l’état civil de la ville – Direction générale des Finances publiques (DGFIP), Pôle Emploi, Mission locale, caisse de sécurité sociale de Mayotte – prendront également place dans ce nouveau bâtiment. Cette bâtisse regroupera ainsi en un lieu tous ces services. Au rez-de-chaussée, les usagers pourront trouver le bureau de poste et un accueil général et dans les étages. « Il y aura des bureaux et des salles de réunion pour permettre aux partenaires d’accueillir leurs usagers », précise le conseiller municipal. Le dernier étage sera dédié à la salle polyvalente.

Pour l’élu, l’objectif de ce projet est de « donner une nouvelle dynamique à Sada, une nouvelle visibilité dans le bâti » et s’intègre dans un programme global de réflexion autour du logement, des écoles, des routes et de la nouvelle mairie. « Il y avait quelques inquiétudes au départ, lors de la disparition de la MJC », reconnait l’élu qui admet qu’une explication auprès des habitants de la ville a été nécessaire. Représentant un budget de plus de 2,6 millions d’euros, cette construction est financée par l’État, à hauteur de 1,5 millions d’euros, mais aussi par la communauté de communes du centre-ouest, par la caisse de sécurité sociale de Mayotte et par la ville de Sada.

Un coin de respiration

800 m² de services, c’est ce que proposera in fine le projet. « C’est un bâtiment de cinq niveaux construit en béton et paré d’un habillage en bois », explique Antoine Jeannerod, ingénieur travaux au bureau d’études ETG, membre du groupement de maitrise d’œuvre avec Oyat. L’ajout de ce matériau permettra ainsi de maitriser les apports solaires à l’intérieur, ce qui conduire à « une gestion raisonnée des consommations énergétiques du bâtiment », précise-t-il. Dans cette rue très dense en termes de constructions, peu d’espace de verdure existe. Afin d’y remédier, une zone arborée sera créée aux côtés de la construction. « C’est un choix de donner de la respiration, un peu d’espace de vie », admet l’élu. La livraison de la nouvelle Maison France services est prévue au cours du premier trimestre 2024.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1068

Le journal des jeunes

À la Une

L’eau interdite à la consommation en raison de la présence de métaux lourds

Une interdiction de boire l’eau est tombée pour une partie de l’île de Mayotte, mardi soir. Celle-ci a été décidée en raison de métaux...

« On est pris pour cible » témoigne un jeune sapeur-pompier

Pas facile d’être sapeur-pompier en ces temps où l’insécurité à Mayotte complique les opérations des agents du service départemental d’incendie et de secours. Après...

Un jeune chef de bande de Kahani condamné à de la prison ferme

« Dawa », le leader d’un groupe de jeunes à l’origine d’une nuit de violences à Combani en septembre 2022, a été condamné à deux ans...

Littérature : Un inventaire portant sur le lagon mahorais a vu le jour

Des étoiles de mer, des oursins et d'autres espèces d'échinodermes de Mayotte (et région) font l’objet d'un ouvrage scientifique financé par le conseil départemental...

A Bandrélé, « ces subventions nous ouvrent les portes pour aller très vite »

L’Agence française de développement (AFD) et la commune de Bandrélé ont scellé leur collaboration à travers la signature de six conventions de subvention qui...