100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

La Cadema bien seule pour modifier le PLU de Mamoudzou

À lire également

Mayotte accueille son conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement

Mercredi s'est tenue l'assemblée générale constitutive du conseil d'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement de Mayotte. Celui-ci a pour objectif d'accompagner gratuitement les particuliers...

“Oui à la piste longue à Mayotte, mais pas au détriment de l’environnement”

Le temps presse et le débat est loin d’être clos. L'allongement de la piste de l'aéro-port ne fait pas l’unanimité tant sur le fond...

À l’hôtel La Résidence à Kawéni, l’enfer quotidien des pieds dans l’eau et la boue

Gérante de l'hôtel La Résidence à Kawéni depuis 18 ans, Sophie Bond s'en prend à l'immobilisme ambiant et aux manquements des autorités. En raison...

Sur la route de Mouboukini à Combani, « soit on mouille les chaussures, soit on ne traverse pas »

La réfection d'une voirie peut parfois créer de larges polémiques dans une commune. C'est le cas pour la route de Mouboukini à Combani où...

La communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou s’engage dans la modification d’une partie du plan local d’urbanisme de la ville chef-lieu. La construction d’un hôtel trois étoiles à la Convalescence et la suppression d’un emplacement réservé à Passamainty étaient à l’ordre du jour ce mardi lors d’une consultation publique. Très attendus, les habitants n’ont pas répondu à l’appel.

Tic, tac, tic tac. Assis sur sa chaise, derrière son petit bureau dans le hall du siège de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, le commissaire enquêteur engagé par l’intercommunalité regarde voler les mouches. Bien incapable de pouvoir mener à bien sa mission : à savoir, relever toutes les suggestions émanant des habitants de la ville chef-lieu concernant la modification du plan local d’urbanisme de la commune en question. Les principaux concernés se font attendre. « Je pense que c’est à cause de l’approche de l’Aïd, la population est occupée à autre chose », se rassure Fatima Madi Maftaha, chargée d’études en planification PLUI à la Cadema.

cadema-seule-pour-modifier-plu-mamoudzou

Ali Madi, lui, a une toute autre hypothèse… « Je pense qu’il n’y a pas eu assez de communication sur cette consultation publique, les habitants ne savent même pas ce que c’est », gage le commissaire enquêteur. Le voilà obligé d’aller lui-même alpaguer le chaland dans l’espoir d’en dégoter un qui ac-cepterait bien de lui accorder quelques minutes. « Personne n’est au courant de la modification de ce PLU. C’est moi qui leur donne l’information. Aujourd’hui, c’est plus une journée découverte », indique-t-il, comme pour se donner du courage. Pourtant, les projets à l’ordre du jour auront un impact direct sur les administrés de Mamoudzou.

 

Un PLU modifié pour des projets d’envergure

 

La Cadema a engagé la modification du PLU de Mamoudzou sur deux points précis. Le premier correspond à la réglementation de la construction d’un hôtel trois étoiles. Situé dans la rue de la Convalescence, l’établissement doit comptabiliser 48 chambres, dont trois suites. « Il ne faut pas perdre de vue la candidature de Mayotte aux Jeux des Îles en 2027, donc un équipement de ce type est indispensable », soutient la chargée d’études. Mais les normes établies par l’ancien PLU de la ville ne répondaient pas aux critères de celui de l’intercommunalité. « Il s’agissait surtout des règles relatives à la hauteur de l’hôtel » précise Fatima Madi Maftaha. La Cadema s’octroie donc le droit de modifier le PLU de Mamoudzou mais également celui de Dembéni pour qu’ils correspondent au plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI), qui est en cours d’élaboration.

Le deuxième point évoqué lors de cette consultation publique concerne la suppression de la réservation d’un emplacement à Passamaïnty à un particulier. Celui-ci devait en premier lieu consulter la ville s’il souhaitait vendre. « Nous voulons supprimer cette réservation parce qu’elle ne correspond plus aux volontés communales », justifie Fatima Madi Maftaha.

« Il n’y a pas de vision globale sur l’ensemble du PLU »

Selon Ali Madi, l’idée de modifier le PLU de Mamoudzou est bonne, mais la Cadema n’applique pas la bonne stratégie. « Il est mieux de faire la révision globale du PLU et non pas seulement sur un point précis, parce que de cette manière cela reste trop floue. Il n’y a pas de vision globale sur l’ensemble du PLU ou de la Cadema », martèle le commissaire enquêteur. Ce dernier regrette particulièrement le focus sur Passamaïnty qui aurait pu être utile. « J’attire l’attention sur la nécessité de faire des parkings à Mayotte. Il n’y a pas non plus de zones aménagées pour les piétions, pas de voies cyclables… Les autorités doivent faire attention à ne pas privilégier l’individuel au détriment des intérêts collectifs », prévient-il.

Quant à l’hôtel, il préconise à la Cadema d’étudier les enjeux sociaux. Des points qu’il pourra peut-être aborder avec les habitants lors des trois prochaines sessions de consultation publique prévues avant la fin du mois de mai. À condition que les administrés daignent se déplacer jusqu’aux locaux de la Cadema…

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°983

Le journal des jeunes

À la Une

La première Maison de santé mentale de Mayotte ouvre ses portes

À Combani, lundi 24 janvier, l’association Mlezi Maore et le centre hospitalier de Mayotte, soutenus par l’agence régionale de santé, inauguraient la première Maison...

Violences à La Réunion : des Mahorais ont peur de l’amalgame

Les communes réunionnaises de Saint-André, Saint-Denis et Saint-Benoît connaissent une flambée de violences depuis quelques mois. Elles sont le fait de bandes de jeunes...

Le Quartier Gourmand, le restaurant marocain qui réveille les papilles

Vous rêvez d’un bon couscous, d’un tajine ou de pâtisseries maghrébines ? Il n’y a désormais qu’une seule adresse à Mayotte pour satisfaire ces envies....

Bandrélé va refaire son réseau d’eaux pluviales

La commune au sud de Mayotte va bientôt lancer une série de travaux prioritaires pour remettre en état et moderniser son réseau d’eaux pluviales....

Gendarme renversé : le conducteur condamné à quatre ans de prison

Le lundi 17 janvier, un véhicule avec trois personnes à bord a forcé un barrage de gendarmes à Chirongui. Sans titre de séjour ni...